Lexique

Lexique

 

Section ASection BSection CSection DSection ESection FSection GSection HSection ISection KSection LSection MSection NSection OSection PSection QSection RSection SSection TSection USection V

Ce glossaire vous propose des définitions accessibles et simplifiées. Toutefois, elles sont fournies à titre indicatif seulement.

Achat sur marge

L'achat sur marge, ou investissement par emprunt, consiste à emprunter de l'argent pour acheter des actions, des obligations ou d'autres placements.

L'achat sur marge amplifie les gains potentiels par effet de levier, mais aussi les pertes potentielles.

L'achat sur marge augmente donc le risque et devrait être envisagé avec prudence par les investisseurs.

Actif

L'actif d'une personne ou d'une entreprise est l'ensemble des biens qu'elle possède. Ces biens peuvent être matériels (par exemple, un ordinateur ou un édifice) ou immatériels (par exemple, un brevet, une marque de commerce ou des droits d'auteurs).

L'actif s'oppose au passif, lequel représente les dettes de la personne ou de l'entreprise.

Actif à court terme

L'actif à court terme, ou  actif courant, est la portion des actifs qui pourra être utilisée ou vendue (convertible en encaisse) au cours de la présente année.

Actif courant

L'actif courant, ou actif à court terme, est la portion des actifs qui pourra être utilisée ou vendue (convertible en encaisse) au cours de la présente année.

Actif sous-jacent

Un actif sous-jacent, ou  sous-jacent, est l'actif sur lequel est basé le contrat d'un instrument dérivé (option d'achat ou de vente, contrat à terme, etc.) ou un autre investissement (par exemple un fonds négocié en bourse) et qui en influencera la valeur. L'actif sous-jacent peut être une action, un indice boursier, une devise, une marchandise, etc.

Action

Une action est un titre de participation qui donne droit à une part de propriété d'une entreprise. 

L'entreprise peut remettre une partie de ses profits à ses actionnaires en leur versant un dividende.

Les actions des entreprises inscrites à la Bourse s'achètent et se vendent à la Bourse.  

Lorsqu'une entreprise cesse ses activités, l'argent obtenu de la vente de ses biens sert d'abord à payer les dettes et les impôts, puis le reste est remis aux actionnaires.

Action accréditive

Une action accréditive est une action émise par une société d'exploration pétrolière, gazière ou minière.

Elle donne généralement droit à des déductions et à des crédits fiscaux.

Action cotée en Bourse

Une action cotée en bourse est une action d'une société qui se négocie en bourse. Pour qu'une société soit inscrite, elle doit répondre à certains critères, règles et règlements, et payer des droits d'admission.

Action ordinaire

Une action ordinaire est une action qui donne un droit de vote lors des assemblées d'actionnaires.

Elle donne aussi droit à des dividendes lorsque l'entreprise en distribue, mais ces dividendes sont souvent calculés après les dividendes réservés aux actions privilégiées.

Il est donc possible que les détenteurs d'actions privilégiées reçoivent un dividende, mais pas ceux d'actions ordinaires.

Action privilégiée

Une action privilégiée est une action qui donne habituellement aux détenteurs le droit de recevoir un dividende avant que les dividendes des détenteurs d'actions ordinaires ne soient calculés.

Le dividende peut être fixe ou déterminé suivant une formule précise. Par exemple, le dividende sera de 0,3125 $ par trimestre pour les cinq premières années, puis ajusté aux cinq ans au taux des obligations fédérales d'une durée de cinq ans, majoré de quatre pour cent.

Il est possible que les détenteurs d'actions privilégiées reçoivent un dividende, mais pas ceux d'actions ordinaires.

Une action privilégiée ne donne généralement pas droit de vote lors des assemblées d'actionnaires.

Action privilégiée à dividende cumulatif

Comme son nom l'indique, une action privilégiée à dividende cumulatif est une action privilégiée dont le dividende est cumulatif. Une entreprise doit distribuer tous les dividendes non versés aux détenteurs d'actions privilégiées à dividende cumulatif avant de distribuer un dividende aux détenteurs d'actions ordinaires.

Cet avantage peut être important. Supposons une entreprise pétrolière qui décide de cesser temporairement de verser des dividendes suivant une baisse importante du prix du pétrole. Les détenteurs d'actions ordinaires et d'actions privilégiées à dividende non cumulatif perdront à jamais les dividendes qui auraient été versés pendant l'arrêt de la distribution de dividendes. Pour leur part, les détenteurs d'actions privilégiées à dividendes cumulatifs ne recevront pas de dividendes pendant la période visée, mais devront les recevoir au complet avant que les autres détenteurs d'actions puissent recommencer à obtenir des dividendes.

Action rachetable au gré de la société

Une action rachetable au gré de la société est une action que l'entreprise peut racheter lorsqu'elle le désire, à un prix déterminé.

L'entreprise peut toutefois devoir respecter certaines conditions pour exercer son privilège. Ainsi, les actions ne pourraient être rachetables qu'après une période donnée, par exemple 5 ans.

Action rachetable au gré du porteur

Une action subalterne est une action avec un droit de vote limité ou sans droit de vote, à moins de circonstances spéciales.

Action subalterne

Action qui comporte un droit de vote limité ou aucun droit de vote, à moins de circonstances spéciales.

Actionnaire

Un actionnaire est une personne qui détient des actions d'une entreprise. L'actionnaire peut être lui-même une entreprise.

Actionnaire inscrit

Actionnaire dont l'identité est officiellement connue par l'entreprise. Les dividendes sont généralement versés uniquement aux actionnaires inscrits, et ce, à une date donnée.

Actuaire

L'actuaire est un expert des statistiques et des mathématiques appliquées aux finances et à l'assurance.

Actualisation

L'actualisation est une méthode de calcul qui permet de trouver la valeur aujourd'hui d'une ou de plusieurs sommes à payer ou à recevoir dans le futur.

Administrateur

Un administrateur est la personne élue sur le conseil d'administration d'une entreprise lors de l'assemblée générale des actionnaires de cette entreprise.

Les administrateurs du conseil d'administration ont notamment comme rôle de mettre en place la gouvernance d'entreprise et de prendre les décisions cruciales, par exemple l'émission de nouvelles actions ou la vente de l'entreprise.

Agent

L'agent est une personne qui intervient au nom d'une entreprise. Par exemple, un agent peut être une personne embauchée par une banque ou un assureur pour la représenter auprès de ses clients.

En assurance, un agent offre les produits d'une seule compagnie d'assurance tandis qu'un courtier peut vous offrir les produits de plusieurs assureurs.

AMF

L'AMF (Autorité des marchés financiers, ou simplement Autorité) est l'organisme créé par le gouvernement du Québec pour encadrer les marchés financiers et protéger le public. L'Autorité applique les lois et règlements sur les assurances, les valeurs mobilières (par exemple les actions et les obligations), les institutions de dépôt (à l'exception des banques) et la distribution de produits et services financiers.

Amortissement

L'amortissement a deux définitions.

Pour la comptabilité, l'amortissement est la répartition du coût d'un achat sur plusieurs années. Par exemple, si l'achat d'une machine est amorti sur cinq ans, le prix d'achat n'est pas considéré comme une dépense au moment où il est payé. En d'autres termes, acheter la machine ne réduit pas les profits et la valeur de l'entreprise. Ce sont plutôt les actifs qui sont répartis différemment : au lieu d'avoir de l'argent, l'entreprise possède maintenant une machine neuve.

Dans cet exemple, l'usure de la machine est considérée comme une dépense année après année (par exemple, 20 % du coût d'achat par année, pendant cinq ans).

Pour un prêt, l'amortissement est le remboursement graduel. Par exemple, si la période d'amortissement d'un prêt hypothécaire est de 25 ans, les versements seront calculés pour que le prêt soit entièrement remboursé au bout de ces 25 ans.

Analyse fondamentale

L'analyse fondamentale est une méthode d'évaluation de la valeur future des actions d'une entreprise en analysant l'entreprise elle-même (états financiers, etc.) et son contexte d'affaires (concurrence, conjoncture économique, etc.).

L'analyse fondamentale est donc une approche très différente de l'analyse technique, qui étudie plutôt l'évolution du prix de l'action elle-même.

Analyse technique

L'analyse technique est une méthode d'évaluation de la valeur future des actions d'une entreprise en analysant le cours de l'action, par exemple le graphique de l'évolution de son prix.

L'analyse technique est donc une approche très différente de l'analyse fondamentale, qui étudie plutôt l'entreprise elle-même et son contexte d'affaires.

Annulation d'un contrat d'assurance

L'annulation d'un contrat d'assurance est l'arrêt de ce contrat. Tous les effets du contrat sont alors annulés, comme si le contrat n'avait jamais existé (les sommes versées sont remboursées, la protection disparaît rétroactivement, etc.).

L'annulation est donc différente de la résiliation. Lorsqu'un contrat d'assurance est résilié, la protection arrête, mais la protection passée est toujours valide. Les sommes versées pour couvrir cette protection passée ne sont pas remboursées.

Antécédents médicaux

Un antécédent médical est un problème de santé passé ou présent d'une personne et de sa famille.

Antisélection

L'antisélection est une situation où la personne assurée agit à son avantage, au détriment d'un assureur. Par exemple, au renouvellement d'une assurance temporaire, les assurés en bonne santé ont souvent tendance à se chercher un contrat d'assurance moins cher. À l'inverse, les personnes en moins bonne santé utiliseront leur privilège de renouvellement.

Aperçu du fonds

L'aperçu du fonds est un document officiel émis par un fonds commun de placement pour renseigner les investisseurs à son sujet.

Arbitrage

L'arbitrage peut avoir deux définitions dans un contexte financier.

L'arbitrage est une opération qui consiste à acheter un bien à un prix avantageux et à le revendre simultanément à un prix supérieur. Lorsque l'opération est bien réalisée, l'investisseur fait un profit immédiat sans courir de risque important.

L'arbitrage est aussi une façon de régler un conflit sans passer par les tribunaux.

Assiette fiscale

L'assiette fiscale est le montant sur lequel l'impôt ou la taxe est calculé. Pour une personne, l'assiette fiscale est l'ensemble de ses revenus imposables.

Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes (ACCAP)

L'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes, ou ACCAP, est un organisme sans but lucratif qui représente les intérêts communs des entreprises offrant de l'assurance vie ou maladie, qui en sont membres.

Association canadienne des paiements (ACP)

L'Association canadienne des paiements, ou ACP, est une association sans but lucratif qui s'occupe notamment des systèmes nationaux de compensation et de règlements, ainsi que d'autres activités visant à effectuer ou échanger des paiements.

Par exemple, lorsque vous utilisez un guichet automatique, une carte de débit ou un chèque, l'opération peut faire qu'une institution financière doit de l'argent à une autre. L'ACP s'assure alors l'échange d'argent entre les institutions fonctionne bien.

Le site web de l'ACP est http://www.cdnpay.ca/home/home_fr.asp.

Assurabilité

L'assurabilité est le fait de respecter les conditions exigées par un assureur (par exemple, l'âge, l'état de santé ou l'emploi) pour obtenir une assurance.

Assurance « personne-clé »

L'assurance « personne-clé » est une assurance vie qui couvre la vie d'un employé très important d'une compagnie.

Assurance automobile

L'assurance automobile est une assurance qui couvre la responsabilité civile en lien avec le véhicule (par exemple, les dommages causés par le véhicule de l'assuré). Cette assurance peut aussi couvrir les dommages ou les pertes liées au véhicule de l'assuré, par exemple lors d'un accident ou d'un vol.

Assurance avec participation

L'assurance avec participation est une assurance qui permet à l'assuré d'obtenir des avantages, par exemple une diminution des frais de l'assurance, une augmentation du bénéfice d'assurance, etc.

Assurance collective

L'assurance collective est une assurance qui s'applique à tous les membres d'un groupe, par exemple tous les employés d'une entreprise. En règle générale, aucun examen médical n'est requis.

Assurance conjointe

Assurance conjointe est une assurance vie qui couvre le décès de plusieurs personnes.

Assurance crédit

L'assurance crédit, ou assurance sur la vie, la santé et la perte d’emploi, couvre le solde d’une carte de crédit, d’un emprunt hypothécaire ou d’une autre dette. Les protections diffèrent d’un assureur à l’autre. Elle peut inclure une indemnité en cas de mutilation accidentelle, de perte d’emploi, de diagnostic de maladie grave ou d’invalidité.

Assurance de dommages

L'assurance de dommages est une assurance qui couvre des biens (habitation, automobile), ou une responsabilité, par exemple lors d'un incendie ou d'un accident.

Assurance de personnes

L'assurance de personnes est une assurance qui couvre les blessures, l'invalidité, la maladie et le décès d'un individu.

Assurance habitation

L'assurance habitation offre une protection financière aux propriétaires et locataires de résidences en cas de sinistre. En plus de couvrir les biens, elle peut protéger en cas de dommages causés accidentellement à d'autres personnes.

Assurance incendie, accident et risques divers (IARD)

L'assurance incendie, accident et risques divers (IARD) est également appelée assurance de dommages.

Assurance invalidité

L'assurance invalidité est une assurance qui verse des prestations, généralement en fonction de son salaire, à l'assuré incapable de travailler à la suite d'une maladie ou d'un accident.

Assurance maladie

L'assurance maladie est une assurance qui couvre, en tout ou en partie, le coût des soins médicaux et des médicaments que doit assumer l'assuré.

Assurance maladies critiques

L'assurance maladies critiques (aussi appelée assurance maladies redoutées ou assurance maladies graves) est une assurance qui procure un montant forfaitaire à l'assuré lorsqu'il reçoit un diagnostic d'une maladie grave couverte par l'assurance. Souvent, vous devez survivre pendant au moins 30 jours au diagnostic de la maladie couverte pour obtenir le montant assuré.

Assurance maladies graves

L'assurance maladies graves (aussi appelée assurance maladies redoutées ou assurance maladies critiques) est une assurance qui procure un montant forfaitaire à l'assuré lorsqu'il reçoit un diagnostic d'une maladie grave couverte par l'assurance. Souvent, vous devez survivre pendant au moins 30 jours au diagnostic de la maladie couverte pour obtenir le montant assuré.

Assurance maladies redoutées

L'assurance maladies redoutées (aussi appelée assurance maladies graves ou assurance maladies critiques) est une assurance qui procure un montant forfaitaire à l'assuré lorsqu'il reçoit un diagnostic d'une maladie grave couverte par l'assurance. Souvent, vous devez survivre pendant au moins 30 jours au diagnostic de la maladie couverte pour obtenir le montant assuré.

Assurance mixte

L'assurance mixte est une assurance qui verse le montant assuré selon la première des éventualités suivantes : au décès de l'assuré ou à l'échéance de l'assurance.

Assurance payable au dernier décès

L'assurance payable au dernier décès est une assurance vie qui couvre au moins deux personnes et selon laquelle le montant assuré est versé au décès de la dernière personne assurée.

Assurance payable au premier décès

L'assurance payable au premier décès est une assurance vie qui couvre au moins deux personnes et selon laquelle le montant assuré est versé au décès de la première personne assurée.

Assurance responsabilité civile

L'assurance responsabilité civile est une assurance qui peut défrayer le coût de certains dommages dont un assuré est responsable. Par exemple si vous mettez accidentellement le feu à l'immeuble d'habitation dans lequel vous habitez ou si votre chien mord quelqu'un.

Assurance responsabilité professionnelle

L'assurance responsabilité professionnelle est une assurance qui couvre les conséquences financières d'une erreur ou d'une omission de la part d'un assuré dans le cadre de ses activités professionnelles, lorsque cet assuré est responsable des conséquences de cette erreur ou de cette omission.

Assurance sur la vie, la santé et la perte d'emploi des emprunteurs

L'assurance sur la vie, la santé et la perte d'emploi, ou assurance-crédit, couvre le solde d'une carte de crédit, d'un emprunt hypothécaire ou d'une autre dette. Les protections diffèrent d'un assureur à l'autre. Elle peut inclure une indemnité en cas de mutilation accidentelle, de perte d'emploi, de diagnostic de maladie grave ou d'invalidité.

Assurance vie

L'assurance vie est un contrat par lequel l'assureur s'engage, en échange d'une prime, à verser au bénéficiaire une somme prévue au contrat, et ce, en cas de décès de l'assuré ou de sa survie à une période déterminée.

Assurance vie à primes ajustables

L'assurance vie à primes ajustables est une assurance vie pour laquelle le montant des primes que le bénéficiaire paie peut être ajusté par l'assureur.

Assurance vie entière

L'assurance vie entière est une assurance vie dont la protection s'applique jusqu'au décès de l'assuré. Les primes de ce type d'assurance sont généralement fixes. Ce type de police comporte généralement des valeurs de rachat.

Assurance vie libérée réduite

L'assurance vie libérée réduite est une assurance vie pour laquelle l'assuré ne paie plus de primes, mais continue d'être assuré pour un capital assuré moindre.

Assurance vie temporaire

L'assurance vie temporaire est une assurance vie qui procure au bénéficiaire une protection d'assurance pour une période limitée. Elle est habituellement renouvelable à des prix fixés d'avance qui augmentent de période en période.

Assurance vie universelle

L'assurance vie universelle est une assurance vie qui comporte, en plus de l'assurance vie, une portion d'épargne. L'assuré verse donc une prime supérieure au coût d'assurance. De cette façon, il peut se constituer un fonds qui s'accumule à l'abri de l'impôt. Toutefois, plusieurs conditions s'appliquent et l'assuré peut payer de l'impôt au retrait des sommes ainsi accumulées.

Assurance voyage

L'assurance voyage est une assurance qui protège contre certaines situations imprévues qui peuvent survenir lors d'un voyage. Elle peut offrir différentes protections, comme une protection en cas de maladie ou d'accident qui survient lors d'un voyage à l'extérieur du Québec. Elle peut protéger contre les dépenses imprévues de soins médicaux, de services hospitaliers, d'annulation ou d'interruption d'un voyage, du vol de bagages, ou à la suite d'un décès.

Assuré

L'assuré est la personne couverte par l'assurance. Par exemple, pour une assurance maladie, l'assuré est la personne dont la maladie est couverte. L'assuré n'est pas nécessairement bénéficiaire, c'est-à-dire la personne qui reçoit l'argent.

Assuris

Assuris est un organisme à but non lucratif qui protège le public contre les faillites des compagnies d'assurance.

Si l'institution financière ne peut pas honorer la garantie, Assuris pourrait vous verser la différence. Plusieurs conditions doivent cependant être respectées. Pour en savoir plus, consultez le www.assuris.ca.

Auditeurs

Les auditeurs, ou vérificateurs, sont des comptables qui vérifient si les états financiers sont conformes à la réalité.

Autorité

L'Autorité (Autorité des marchés financiers, ou simplement AMF) est l'organisme créé par le gouvernement du Québec pour encadrer les marchés financiers et protéger le public. L'Autorité applique les lois et règlements sur les assurances, les valeurs mobilières (par exemple les actions et les obligations), les institutions de dépôt (à l'exception des banques) et la distribution de produits et services financiers.

Autorité des marchés financiers (Amf ou Autorité)

L'Autorité des marchés financiers (ou simplement AMF ou Autorité) est l'organisme créé par le gouvernement du Québec pour encadrer les marchés financiers et protéger le public. L'Autorité applique les lois et règlements sur les assurances, les valeurs mobilières (par exemple les actions et les obligations), les institutions de dépôt (à l'exception des banques) et la distribution de produits et services financiers.

Avenant

L'avenant est un document ajouté à une police d'assurance pour en modifier l'étendue ou les conditions.

En assurance automobile, les avenants sont standardisés et identiques d'un assureur à l'autre afin de faciliter la comparaison entre les assurances offertes.

Avis de convocation

L'avis de convocation est un document que l'entreprise envoie à ses actionnaires pour leur annoncer la date, le lieu et l'heure de l'assemblée des actionnaires. Il s'accompagne souvent de la circulaire de sollicitation de procurations.

Avis de cotisation

L'avis de cotisation est un document émis par le gouvernement après la vérification sommaire de la déclaration de revenus ou de taxes d'une personne ou d'une entreprise. Il indique l'argent dû au gouvernement ou à rembourser par le gouvernement.

Avis liquide libre de dettes

L'avoir net est ce qu'une personne ou une entreprise possède (argent à la banque, bâtiments, meubles, etc.) moins ses dettes. L'avoir liquide libre de dettes est la partie de l'avoir net qui peut être convertie en argent comptant de façon facile et rapide.

L'avoir liquide libre de dettes peut par exemple inclure les actions que la personne possède à la bourse (pouvant être vendues très rapidement), mais pas ses édifices (dont la vente s'étale sur une plus longue période).

Avoir net

L'avoir net est ce qu'une personne ou une entreprise possède (son actif : argent à la banque, bâtiments, meubles, etc.) moins ses dettes (son passif : prêt hypothécaire, etc.).

Haut de page

Bénéfice

Le bénéfice d'une entreprise représente ses profits. Ce sont ses revenus moins ses dépenses.

Bénéfice par action ordinaire

Le bénéfice par action d'une entreprise représente ses profits divisés par le nombre d'actions ordinaires.

Bénéfices non répartis

Les bénéfices non répartis, ou résultats non distribués, sont les bénéfices d'une entreprise qui n'ont pas encore été distribués aux actionnaires.

Bénéficiaire

Le bénéficiaire est la personne qui recevra les prestations d'assurance (l'argent versé par l'assureur). Par exemple, le bénéficiaire d'une assurance vie est la personne qui recevra l'argent si l'assuré décède.

Bénéficiaire irrévocable

Le bénéficiaire irrévocable est la personne que le contrat d'assurance désigne pour recevoir les prestations d'assurance (l'argent versé par l'assureur). Ce bénéficiaire est « irrévocable » parce qu'on doit obtenir son autorisation avant de désigner une autre personne.

Bénéficiaire révocable

Le bénéficiaire révocable est la personne que le contrat d'assurance désigne pour recevoir les prestations d'assurance (l'argent versé par l'assureur). Contrairement au bénéficiaire irrévocable, le bénéficiaire révocable peut être changé sans obtenir son autorisation.

Bilan

Le bilan, ou état de la situation financière, est un document qui donne un portrait complet, à une date donnée, de la situation financière d'une personne, d'une famille, d'une entreprise, etc.

On y retrouve la liste des avoirs (les actifs) et des dettes (les passifs), ainsi que la différence entre les deux (la valeur nette).

L'expression « déposer son bilan » signifie faire faillite.

Billet à capital protégé

Le billet à capital protégé est un placement habituellement garanti par une institution financière. Il ne comporte pas nécessairement un taux d'intérêt fixe. Son taux peut varier selon un facteur externe, comme par exemple un indice boursier.

Billet à ordre

Le billet à ordre est un placement qui permet à un investisseur de prêter de l'argent à une entreprise ou un autre emprunteur. Cette entreprise ou cet emprunteur promet alors de payer à l'investisseur une somme déterminée à une date convenue ou sur demande.

Bon de souscription

Un bon de souscription est un contrat qui permet d'acheter une obligation, une action ou un autre titre à un prix fixé, pendant une période déterminée. Les bons de souscription sont généralement offerts lors de l'achat d'un autre titre (par exemple, des obligations ou des actions privilégiées).

Bon du Trésor

Un bon du Trésor est un placement à court terme garanti par un gouvernement. L'échéance est d'au maximum un an. À l'échéance, le gouvernement rembourse une somme plus élevée que la somme investie.

Bourse

La bourse, ou le marché boursier, est un marché où les investisseurs peuvent acheter et vendre des valeurs mobilières, par exemple des actions ou des options.

Pour qu'une entreprise puisse s'inscrire à une bourse, elle doit respecter certains critères et règlements, par exemple sur la façon de tenir sa comptabilité et d'informer ses actionnaires.

Bourse de croissance TSX

La Bourse de croissance TSX est une bourse qui se spécialise dans le capital de risque au Canada.

Bourse de Toronto

La Bourse de Toronto est le principal marché boursier du Canada.

Bureau d'assurance du Canada

Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) est l'association qui représente la majorité des assureurs de dommages, c'est-à-dire ceux qui offrent l'assurance de biens (habitation et entreprises), l'assurance automobile et l'assurance couvrant la responsabilité civile.

Haut de page

Caisse de retraite

Une caisse de retraite est un fonds servant à payer des prestations de retraite. Elle inclut les cotisations et les revenus tirés de ces cotisations.

Capital

Le capital est une somme investie pour en tirer un profit, ou une somme prêtée sur laquelle un intérêt doit être payé.

Capital assuré

Le capital assuré, ou montant d'assurance, est l'argent que la compagnie d'assurance verse au bénéficiaire lorsque le risque couvert se réalise. Par exemple, si Marie a une assurance vie qui prévoit qu'à son décès Pierre reçoive 100 000 $, le capital assuré est ce 100 000 $.

Il ne faut pas confondre le capital assuré avec la prime, qui est le montant payé pour avoir droit à l'assurance. Dans le même exemple, si Marie devait payer 200 $ par année pour maintenir son assurance vie valide, la prime est ce 200 $.

Capital autorisé

Le capital autorisé est le nombre d'actions qu'une société est légalement autorisée à émettre.

Capital social

Au Québec, le capital social désigne souvent les sommes que les membres d'une coopérative apportent à la coopérative en devenant membre de cette coopérative.

Capital-actions

Le capital-actions est l'argent que les actionnaires ont investi dans l'entreprise lors de sa fondation ou lorsqu'elle a émis de nouvelles actions.

Le capital-actions n'inclut pas l'argent payé par les actionnaires s'ils ont acheté leurs actions d'un autre actionnaire (plutôt que lors de l'émission d'actions par l'entreprise), puisque l'argent est alors versé à cet autre actionnaire qui vend ses actions.

Capitalisation boursière

La capitalisation boursière est une mesure de la valeur d'une société obtenue en multipliant le nombre d'actions ordinaires de la société par sa valeur en bourse.

Capitaux propres

Les capitaux propres d'une entreprise sont notamment constitués du capital-actions et des bénéfices non répartis.

La valeur des capitaux propres peut être déterminée en soustrayant le passif de la société de ses actifs. C'est ce qui appartient aux propriétaires d'une société une fois les dettes déduites.

Certificat de dépôt

Un certificat de dépôt, aussi appelé certificat de placement garanti (CPG) ou dépôt à terme, est un titre indiquant qu'un investisseur a prêté de l'argent à une institution financière. Les certificats de dépôt rapportent des revenus d'intérêt.

Certificat de placement garanti (CPG)

Un certificat de placement garanti (CPG), aussi appelé certificat de dépôt ou dépôt à terme, est un titre indiquant qu'un investisseur a prêté de l'argent à une institution financière. Les certificats de dépôt rapportent des revenus d'intérêt.

Chambre de compensation

La Chambre de compensation assure le paiement et la livraison des valeurs entre les courtiers de la bourse.

Chambre de l'assurance de dommages (ChAD)

La Chambre de l'assurance de dommages, ou ChAD, est l'organisme d'autoréglementation qui regroupe :

  • les agents et courtiers en assurance de dommages
  • les experts en sinistre.

Chambre de la sécurité financière (CSF)

La Chambre de la sécurité financière (CSF) est un organisme qui protège le public en maintenant la discipline et en veillant à la formation et à la déontologie de ses membres qui œuvrent :

  • en courtage en épargne collective
  • en planification financière (dans ce cas, la CSF ne veille qu'à la déontologie)
  • en assurance de personnes
  • en assurance collective de personnes
  • ou en courtage de plans de bourses d'études.

Circulaire de sollicitation de procurations

La circulaire de sollicitation de procurations est un document qu'une entreprise émet à l'intention de ses actionnaires. Il permet aux actionnaires de voter sur certaines questions qui seront posées à l'assemblée générale des actionnaires, sans y être présent physiquement.

Clause d'incontestabilité

La clause d'incontestabilité d'une police d'assurance vie empêche l'assureur de contester la validité du contrat si l'assuré a fait de fausses déclarations ou n'a pas déclaré des faits importants qui auraient entraîné un refus par l'assureur. Le contrat d'assurance doit cependant être en vigueur depuis au moins deux ans. De plus, cette clause ne s'applique pas en cas de fraude.

Clôture des registres

La clôture des registres est la date à laquelle un actionnaire doit être inscrit auprès de l'entreprise pour en recevoir les dividendes ou exercer un droit, comme le droit de vote à l'assemblée générale des actionnaires.

Coassurance

Pour un assuré, la coassurance est le pourcentage du coût de sa réclamation qui est à la charge de son assureur, une fois la franchise atteinte.

Supposons que vous avez une franchise de 50 $ et une coassurance de 80 %. Vous présentez une réclamation admissible à l'assureur pour 1 000 $. L'assureur vous laissera assumer les premiers 50 $ (franchise). Pour les 950 $ restants, il remboursera 80 %, soit 760 $. Vous paierez donc 240 $ en tout.

Commission de suivi

La commission de suivi est une commission prélevée sur les frais de gestion d'un fonds commun de placement. Elle est calculée en fonction de la valeur du placement. Elle couvre les services et les conseils que le représentant fournit aux investisseurs qui possèdent des parts.

Compte d'épargne libre d'impôt (CELI)

Un CELI est un « Compte d'épargne libre d'impôt ». C'est un régime d'épargne (comme le REER) qui permet aux sommes qui y sont déposées de croître à l'abri de l'impôt. Ces sommes peuvent être investies dans des actions, des obligations, des certificats de placement garanti et d'autres formes d'épargne ou de placement.

En cotisant à ce régime, vous ne recevez pas de réduction d'impôt. Toutefois, lorsque vous retirerez les sommes du régime, vous ne paierez pas d'impôt.

Le CELI vous permet d'épargner pour toutes les raisons de votre choix (achat d'une maison, d'une auto, etc.).

Compte de retraite immobilisé (CRI)

Un compte de retraite immobilisé (CRI) est généralement utilisé pour placer l'argent provenant d'un régime complémentaire de retraite (RCR). Les gains faits avec les investissements à l'intérieur d'un CRI ne sont pas imposables tant qu'ils restent dans le CRI. Pour sortir les sommes d'un CRI, il faut soit les transférer dans un fonds de revenu viager (FRV), soit les utiliser pour acheter une rente viagère auprès d'une compagnie d'assurance.

Compte géré

Un compte géré est un compte (par exemple, un REER ou un compte d'actions à la bourse) pour lequel le propriétaire du compte a donné une autorisation écrite formelle à une autre personne pour effectuer des transactions.

Compte sur marge

Un compte sur marge est un compte ouvert auprès d'un courtier dans lequel le détenteur du compte peut faire des investissements en empruntant de l'argent à son courtier.

Conseil d'administration

Un conseil d'administration est un groupe de personnes désignées par les actionnaires d'une entreprise afin de prendre les décisions de gestion les plus importantes.

Consolidation de dettes

La consolidation de dettes consiste à emprunter une somme d'argent d'un seul prêteur afin de payer l'ensemble de vos dettes. Ainsi, à l'avenir, vous paierez un seul créancier pour un seul prêt, ce qui simplifie votre gestion financière. De plus, vous pouvez en profiter pour obtenir un taux d'intérêt moins élevé que ce que vous payez en moyenne sur vos dettes. Notez que les prêteurs à qui vous faites votre demande de consolidation peuvent la refuser.

Constat amiable

Le constat amiable est un rapport rempli par des parties impliquées dans un accident automobile à la suite duquel il n'y a pas eu de blessés. Il permet d'accélérer le traitement de la demande d'indemnisation. On peut s'en procurer une copie auprès du Groupement des assureurs automobiles.

Contrat à terme

Il existe deux types de contrats à terme : les contrats à terme boursier et les contrats à terme hors cote.

Dans les deux cas, il s'agit d'un engagement légal d'acheter ou de vendre une quantité précise d'un élément d'actif (par exemple, du pétrole, du blé ou des produits financiers comme un indice boursier) à un prix et à une date fixés d'avance.

Les caractéristiques des contrats à terme boursier sont choisies par la bourse. Une chambre de compensation agit comme intermédiaire entre l'acheteur et le vendeur et garantit que les contrats sont respectés : il n'y a donc pas de risque de contrepartie.

À l'inverse, les caractéristiques des contrats à terme hors cote sont choisies par les personnes qui signent ces contrats. Généralement, il n'y a pas de chambre de compensation qui garantit le crédit des parties impliquées. Les parties impliquées peuvent donc choisir l'échéance du contrat, sa durée, la quantité du bien livrée, le lieu d'échange, etc.

Contrat à terme boursier

Le contrat à terme boursier est un contrat à terme qui se négocie à la bourse. Il s'agit d'un contrat uniformisé : la quantité, l'échéance, le lieu de livraison et la qualité du bien négocié sont constants d'un contrat à l'autre. Seul le prix varie. 

La Chambre de compensation agit comme intermédiaire entre l'acheteur et le vendeur et garantit que les contrats sont respectés; il n'y a donc pas de risque de contrepartie.

Contrat d'assurance

Un contrat d'assurance est un contrat par lequel un assureur s'engage à verser une somme d'argent (la prestation) au bénéficiaire (la personne spécifiée dans le contrat pour recevoir l'argent) si un événement spécifique arrive (par exemple, un accident de voiture).

Coupons

Les coupons sont les intérêts que l'émetteur d'une obligation verse à un investisseur.

Cours

Le cours est le dernier prix auquel un titre (par exemple, une action ou une obligation) a été acheté ou vendu.

Cours acheteur

Le cours acheteur est le prix le plus élevé qu'un acheteur déclare être prêt à payer pour un titre (par exemple, une action ou une obligation).

Cours d'ouverture

Le cours d'ouverture est le prix payé pour acquérir un titre lors de la première transaction de la journée.

Cours de déclenchement

À la bourse, un cours de déclenchement est le cours auquel un ordre à plage de déclenchement est exécuté. La transaction est effectuée uniquement lorsque le cours atteindra le prix indiqué.

Cours vendeur

Le cours vendeur est le prix le plus bas auquel un vendeur déclare céder un titre qu'il détient (par exemple, une action ou une obligation).

Courtier

Un courtier est un professionnel qui gère la transaction entre son client et une institution financière, une compagnie d'assurance ou la bourse.

Par exemple, à la bourse, le courtier effectue la transaction d'achat ou de vente au nom de son client.

En assurance de dommages, un courtier peut offrir les produits de plusieurs assureurs tandis qu'un agent offre les produits d'une seule compagnie d'assurance.

Courtier à escompte

Un courtier à escompte est un courtier qui permet de vendre ou acheter des titres (actions ou autres) à prix réduit. En règle générale, il n'offre pas de conseils personnalisés à ses clients.

Un courtier à escompte offre souvent un site web qui permet de faire soi-même ses transactions, sans contact humain.

Coût comptable

Le coût comptable, ou valeur comptable, est le montant total payé pour acheter un investissement, y compris les frais liés à son achat.

Le montant est ajusté pour tenir compte des distributions réinvesties (par exemple les intérêts et les dividendes), des remboursements de capital et des réorganisations (par exemple si la filiale d'une entreprise devient une entité indépendante et que vous recevez des actions de cette nouvelle entité).

Couverture

La couverture est l'ensemble des protections couvrant un risque donné, par exemple un accident d'automobile ou la fluctuation du cours d'une action.

En investissement, une stratégie de couverture consiste à réduire le risque de perte. Supposons par exemple que l'action de l'entreprise ABC vaut 20$. Un investisseur qui craint une baisse de la valeur de cette action pourrait acheter des options de vente à 19$. Si le cours de l'action baisse à 7 $, cette stratégie permet de limiter la perte à 1$ par action (plus le prix de l'option) plutôt que 13$.

En assurance, la couverture est la somme maximale qu'un assureur pourra verser au bénéficiaire suite à la réalisation du risque assuré (accident, incendie, maladie, etc.).

Créancier

Un créancier est une personne ou une entreprise à qui vous devez de l'argent.

Crédit d'impôt

Un crédit d'impôt est un montant qu'un contribuable peut déduire de l'impôt à payer. Il est donc différent de la déduction d'impôt, qui est une somme déduite des revenus à partir desquels l'impôt à payer sera calculé.

Haut de page

Débenture

Une débenture est un placement à revenus fixes, semblable à une obligation, mais qui n'est généralement pas garanti par des éléments d'actif précis. On l'appelle aussi obligation non garantie.

Déductible

Le déductible, ou la franchise, est le premier montant de dommage que l'assureur ne paie pas.

Par exemple, avec un déductible de 500 $, un sinistre dont les dommages assurés s'élèvent à 20 000 $ donne droit à un paiement de 19 500 $.

Déduction d'impôt

La déduction d'impôt est le montant qu'un contribuable peut déduire de ses revenus à partir desquels il calculera l'impôt à payer. Elle est donc différente du crédit d'impôt qui est une somme déduite directement de l'impôt à payer.

Déflation

La déflation est une baisse généralisée du prix des biens et services à la consommation. C'est l'inverse de l'inflation.

Délai de carence

Le délai de carence est la période au cours de laquelle un assuré n'a pas droit au bénéfice d'assurance, même si le risque assuré s'est réalisé. Par exemple, en assurance invalidité, un assuré pourrait être invalide, mais ne pas recevoir l'argent de son assureur pour les deux premières semaines de son invalidité.

Délai de grâce

En assurance, le délai de grâce est le délai accordé par un assureur pour le paiement des primes qui sont en retard. Durant le délai de grâce, le client continue à être assuré, même s'il est en retard sur ses paiements. Le délai de grâce ne s'applique pas au premier paiement de la prime. De plus, il n'est pas accordé pour tous les types d'assurances.

Pour les cartes de crédit, le délai de grâce est la période, souvent moins d'un mois, durant laquelle vous ne payez pas d'intérêt sur vos achats. Ce délai s'applique seulement si vous payiez votre solde en entier au plus tard à la date d'échéance indiquée sur le relevé. Le délai de grâce ne s'applique pas aux transferts de solde ni aux avances de fonds. Pour ces transactions, les intérêts commencent immédiatement à s'accumuler.

Délit d'initié

Un délit d'initié est un acte illégal qui consiste à acheter ou à vendre des titres en utilisant une information qui n'est pas accessible pour le public. La communication d'information privilégiée peut également être considérée un délit d'initié.

Démutualisation

La démutualisation est la transformation d'une société mutuelle (une compagnie à but non lucratif, par exemple une mutuelle d'assurance) en une société par actions (qui sera une compagnie à but lucratif). Lors d'une démutualisation, les anciens mutualistes (les anciens propriétaires) reçoivent des actions de la nouvelle société par actions, de l'argent, ou les deux.

Déposant

Un déposant est une personne qui dépose des sommes dans un compte.

Déposer son bilan

L'expression « déposer son bilan » signifie faire faillite.

Dépôt

Un dépôt est une somme confiée à une institution financière et qui, par la suite, pourra être retirée.

Les dépôts peuvent être versés par exemple dans un compte de chèques ou d'épargne, ou prendre la forme d'un certificat de placement garanti (CPG), d'une traite, d'un chèque visé ou d'un chèque de voyage.

L'institution financière verse habituellement des intérêts pour les dépôts qu'elle reçoit.

Dépôt à terme

Un dépôt à terme, aussi appelé certificat de placement garanti (CPG) ou certificat de dépôt, est un titre indiquant qu'un investisseur a prêté de l'argent à une institution financière. Les certificats de dépôt rapportent des revenus d'intérêt.

Dépôt en fiducie

Un dépôt en fiducie est un dépôt fait dans un compte en banque géré par une personne (le fiduciaire ou le titulaire), au nom d'une autre personne (un bénéficiaire).

Dette

Une dette est une somme d'argent qu'une personne ou une entreprise doit rembourser, généralement avec des intérêts.

Dette à long terme

Une dette à long terme, ou dette non courante, est une somme d'argent qu'une personne ou une entreprise doit rembourser, généralement avec des intérêts. La somme n'est toutefois pas exigible avant un an.

Dette non courante

Une dette non courante, ou dette à long terme, est une somme d'argent qu'une personne ou une entreprise doit rembourser, généralement avec des intérêts. La somme n'est toutefois pas exigible avant un an.

Devise

Une devise est l'unité monétaire d'un pays ou d'une zone économique.

Dispense de prospectus

Une dispense de prospectus est une exemption qui permet à une entreprise de vendre ses titres sans avoir à préparer un prospectus.

L'achat de titres dispensés est risqué. Leur revente est souvent limitée par des restrictions.

Distribution

Dans le domaine de la finance, une distribution est une remise d'argent à un investisseur. Les intérêts et les dividendes sont des distributions.

Diversification

La diversification est une stratégie d'investissement qui consiste notamment à choisir différents types de placement afin de réduire le risque.

Dividendes

Partie des profits, après impôt, qu'une entreprise distribue à ses actionnaires en proportion des actions qu'ils détiennent.

Droit de cotisation

Un droit de cotisation est la somme qu'une personne peut verser dans son RÉER, son RVER, son CÉLI ou un autre régime enregistré, sans payer de pénalité.

Le droit de cotisation d'une année s'additionne généralement aux droits de cotisation non utilisés des années précédentes pour déterminer la somme totale que la personne peut verser sans payer de pénalité.

Droit de cotisation non utilisé

Un droit de cotisation non utilisé est un droit de cotisation qu'une personne avait au cours des années précédentes, mais qu'elle n'a pas utilisé.

Les droits de cotisation non utilisés des années précédentes s'additionnent généralement aux droits de cotisation de l'année en cours pour déterminer la somme totale que la personne peut verser dans son RÉER, son RVER, son CÉLI ou un autre régime enregistré sans payer de pénalité.

Droit de révocation

Un droit de révocation est le droit d'annuler une entente (par exemple, un contrat ou une procuration), selon une procédure déterminée à l'avance.

Droit de souscription

Le droit de souscription est un privilège qu'une entreprise donne aux détenteurs de ses actions ordinaires pour leur permettre d'acheter des actions additionnelles à un prix déterminé, généralement au-dessous de la valeur marchande. L'actionnaire doit alors exercer son droit à l'intérieur d'une courte période, qui se situe généralement entre six et huit semaines.

Droit de transformation

Le droit de transformation permet à une personne de transformer son assurance vie collective en assurance vie individuelle.

Le droit de transformation est également une clause des contrats d'assurance vie temporaire qui permet au titulaire de transformer sa police d'assurance temporaire en police d'assurance permanente (vie entière) ou mixte sans que ce dernier ait à justifier de son assurabilité.

Haut de page

Effet de levier

L'effet de levier désigne l'amplification des gains et des pertes potentiels, par exemple grâce à l'endettement ou à l'utilisation d'instruments dérivés comme les options d'achat ou de vente.

Émetteur

L'émetteur est une entreprise qui offre des titres au public, par exemple des actions, en échange de sommes qu'elle utilisera pour améliorer sa situation financière, réaliser des projets ou développer de nouveaux marchés.

Émetteur assujetti

Un émetteur assujetti est un émetteur que la Loi sur les valeurs mobilières oblige à produire et diffuser publiquement des prospectus, des états financiers et d'autres documents d'information.

Emprunt garanti

Un emprunt garanti est un prêt pour lequel l'emprunteur met un bien en garantie.

Épargne

Une épargne est un montant d'argent que vous réussissez à mettre de côté. Elle représente la différence entre vos revenus et vos dépenses.

Estoppel

Un estoppel est une situation dans laquelle un assureur laisse croire à un assuré qu'il a droit à une indemnisation, même si ce n'est pas le cas.

L'assureur pourrait alors être obligé d'indemniser l'assuré. Pour éviter cette situation, l'assureur fait signer un document qui s'appelle « une reconnaissance de réserve ». L'assuré reconnaît alors qu'il est conscient que les démarches de l'assureur ne lui prouvent pas qu'il va recevoir une indemnité.

État de la situation financière

L'état de la situation financière, ou bilan, est un document qui donne un portrait complet, à une date donnée, de la situation financière d'une personne, d'une famille, d'une entreprise, etc.

On y retrouve la liste des avoirs (les actifs) et des dettes (les passifs), ainsi que la différence entre les deux (la valeur nette).

État des bénéfices non répartis

Un état des bénéfices non répartis, ou état des variations des capitaux propres, est le rapport financier qui résume les changements survenus dans les capitaux propres de l'entreprise au cours de la période.

État des flux de trésorerie

Un état des flux de trésorerie, ou tableau des flux de trésorerie, est le rapport financier qui analyse les variations des liquidités de l'entreprise au cours d'une période donnée.

État des résultats

Un état des résultats, ou état du résultat global, est le rapport financier qui présente les revenus, les dépenses et le résultat net (bénéfice ou perte) d'une entreprise au cours d'une période donnée.

État des variations des capitaux propres

Un état des variations des capitaux propres, ou état des bénéfices non répartis, est le rapport financier qui résume les changements survenus dans les capitaux propres de l'entreprise au cours de la période.

État du résultat global

Un état du résultat global, ou état des résultats, est le rapport financier qui présente les revenus, les dépenses et le résultat net (bénéfice ou perte) d'une entreprise au cours d'une période donnée.

États financiers

Les états financiers sont les rapports comptables qui permettent de tracer un portrait exact de la situation financière d'une entreprise pendant une période donnée.

Exclusion

Une exclusion est un risque qui n'est pas couvert par une assurance, par exemple les dommages causés par une guerre.

Exercice financier

L'exercice financier est la période de 12 mois sur laquelle une entreprise calcule ses résultats pour ses états financiers.

Cette période de 12 mois peut se terminer à n'importe quel jour de l'année. La date choisie reste la même d'une année à l'autre.

Exonération des primes

Une exonération des primes est le droit, pour un assuré, de ne pas devoir payer ses primes d'assurance.

Haut de page

Facteur d'équivalence (FE)

Un facteur d'équivalence est un montant qui sert à déterminer la cotisation maximale permise au REER et au RVER. Dans le cas d'un régime de retraite à cotisations déterminées (définies), le FE correspond aux cotisations de l'employeur et de l'employé pour l'année.

Faillite

Une faillite est un moyen d'effacer la majorité de vos dettes. Pour ce faire, vous devez céder certains biens. Certaines conditions s'appliquent et une faillite nuira à votre cote de crédit pour plusieurs années.

Fichier central des sinistres automobiles

Le Fichier central des sinistres automobiles est le répertoire de tous les sinistres automobiles (collisions, incendies, etc.) survenus au Québec. On y trouve de l'information sur les réclamations effectuées par tous les assurés au cours des six dernières années. Il permet aux assureurs de connaître les antécédents de leurs clients et de fixer des primes en conséquence.

Fiduciaire

Dans le cadre d'une fiducie, le fiduciaire est la personne qui s'engage à détenir et à administrer les biens de la fiducie au bénéfice d'une ou plusieurs autres personnes ou entreprises.

Fiducie

Une fiducie est un contrat en vertu duquel une personne ou une entreprise confie des biens meubles ou immeubles (p. ex. des actions, des obligations, une maison) à une autre personne (le fiduciaire), qui s'engage à détenir et à administrer ces biens au bénéfice d'une ou plusieurs autres personnes ou entreprises.

Filiale

Une filiale est une entreprise qui appartient en partie ou en totalité à une autre entreprise qui la contrôle.

Fiscalité

La fiscalité est l'ensemble des lois et des règlements qui concernent les impôts.

Flux de trésorerie

En comptabilité, un flux de trésorerie est l'ensemble des entrées et sorties de liquidités d'une entreprise ou d'une personne.

Fonds commun de placement (FCP)

Un fonds commun de placement (FCP), ou organisme de placement collectif, est le regroupement de l'argent de plusieurs investisseurs, qu'un gestionnaire utilise pour acquérir des actions, des obligations ou d'autres titres en fonction des objectifs du fonds.

Fonds d'investissement

Un fonds d'investissement regroupe l'argent de plusieurs investisseurs, qu'un gestionnaire utilise pour acquérir des actions, des obligations ou d'autres titres en fonction des objectifs du fonds. Il existe plusieurs types de fonds d'investissement :

  • fonds commun de placement (FCP)
  • fonds d'investissement à capital fixe
  • fonds négocié en Bourse (FNB)
  • etc.

Fonds d'investissement à capital fixe

Un fonds d'investissement à capital fixe est une société d'investissement qui émet un nombre fixe de parts à des investisseurs dans le cadre d'un appel public à l'épargne. Dans de rares cas, il peut y avoir des émissions de parts supplémentaires.

Le fonds regroupe l'argent des investisseurs pour acquérir des actions, des obligations ou d'autres titres en fonction des objectifs du fonds. En échange, les investisseurs reçoivent des parts du portefeuille que détient le fonds.

Les parts d'un fonds à capital fixe sont habituellement inscrites et négociées en Bourse.

Fonds de capitalisation

Un fonds de capitalisation est un montant accumulé dans une assurance vie universelle.

Fonds de couverture

Un fonds de couverture est un fonds d'investissement qui est géré de façon à ce que son rendement soit peu ou pas influencé par l'évolution des marchés boursiers et obligataires.

En règle générale, il est constitué de placements pouvant convenir uniquement à des investisseurs chevronnés : des actions de sociétés fermées, des instruments dérivés, des contrats à terme, etc. Il en va de même des stratégies utilisées, parmi lesquelles on trouve les ventes à découvert, l'investissement par emprunt, la concentration des investissements, l'investissement dans des sociétés en difficultés financières.

Fonds de pension

Un fonds de pension, ou régime complémentaire de retraite (RCR), est un régime de retraite établi par un employeur pour ses employés. Le revenu de retraite obtenu doit généralement être versé sur plusieurs années.

Fonds de revenu viager (FRV)

Un fonds de revenu viager (FRV) est un régime dont le but est de fournir un revenu pour le reste de la vie.

Le propriétaire de ce fonds est obligé de sortir un montant minimal d'argent à chaque année, sans dépasser un maximum.

Les sommes qui sont placées dans un FRV proviennent souvent d'un régime de retraite de l'employeur (régime complémentaire de retraite).

Comme pour le REER :

  • les revenus de placement qui restent à l'intérieur du FRV ne sont pas imposables
  • les sommes retirées sont imposables.

Fonds de travailleurs

Un fonds de travailleurs est un fonds d'investissement émis par des regroupements de travailleurs. Les sommes sont investies en partie dans des entreprises qui démarrent ou des petites et moyennes entreprises (PME) afin de créer ou de maintenir des emplois. Ces fonds procurent généralement des avantages fiscaux aux investisseurs.

Fonds distinct

Un fonds distinct est un fonds émis par les assureurs. C'est un fonds similaire à un fonds commun de placement, mais comportant des garanties additionnelles. Par exemple, en cas de décès, vous pourriez être assuré de récupérer les sommes investies même si la valeur de vos placements a chuté.

Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR)

Un fonds enregistré de revenu de retraite est un régime qui permet à son titulaire de reporter l'impôt sur les revenus de placements. Les sommes qui sont placées dans un FERR proviennent habituellement d'un REER.

Contrairement à un REER, le titulaire d'un FERR est obligé de retirer un montant minimal à chaque année (comme pour le CRI).

Comme pour un REER, les sommes retirées sont imposables.

Fonds négocié en Bourse (FNB)

Un fonds négocié en Bourse (FNB) est un fonds d'investissement dont les titres sont négociés comme des actions en Bourse.

Ces fonds suivent habituellement un indice de référence. Contrairement à un fonds commun de placement, le gestionnaire du FNB ne cherche généralement pas à maximiser le rendement du fonds, mais seulement à suivre l'indice de référence, ce qui explique les frais de gestion souvent plus faibles des FNB.

Formulaire de procuration

Un formulaire de procuration est un document par lequel un actionnaire donne l'autorisation à une autre personne de le représenter et d'agir en son nom lors d'une assemblée.

Frais d'acquisition

Les frais d'acquisition sont les frais payés pour acheter des titres de fonds d'investissement. Certains fonds sont vendus sans frais d'acquisition.

Frais de gestion et d'exploitation

Les frais de gestion et d'exploitation représentent le total des frais que le fonds d'investissement paie.

Les frais de gestion servent à payer le gestionnaire du fonds, les coûts d'administration, de gestion de portefeuille, de marketing et les commissions aux représentants qui vous vendent les fonds.

Les frais d'exploitation d'un fonds couvrent les honoraires des vérificateurs, des conseillers juridiques, les frais bancaires, les coûts de préparation et de distribution du prospectus, etc.

Franchise

La franchise, ou déductible, est le premier montant de dommage que l'assureur ne paie pas.

Par exemple, avec une franchise de 500 $, un sinistre dont les dommages assurés s'élèvent à 20 000 $ donne droit à un paiement de 19 500 $.

Haut de page

Gain (ou perte) en capital

Un gain est capital est la différence entre le prix de vente et le prix d'achat d'un placement, lorsque cette différence est positive.

Par exemple, si vous vendez 20 $ une action que vous aviez payée 12 $, vous faites un gain en capital de 8 $.

C'est donc l'opposé d'une perte en capital.

Garantie d'assurabilité

Une garantie d'assurabilité est une garantie qui vous permet de souscrire à de l'assurance additionnelle sans preuves d'assurabilité. Des conditions s'appliquent.

Groupement des assureurs automobiles

Le Groupement des assureurs automobiles est un organisme responsable entre autres de distribuer le constat amiable, de gérer le Fichier central des sinistres automobiles et de rédiger les polices d'assurance automobile.

Haut de page

Horizon d'investissement

L'horizon d'investissement est la période après laquelle un investisseur commencera à retirer de l'argent de ses investissements. Par exemple, une personne qui met des sommes de côté pour s'acheter une maison dans 5 ans a un horizon d'investissement de 5 ans.

Hypothèque

Une hypothèque est un droit accordé sur un bien pour garantir le paiement d'une dette.

Lorsqu'une banque accorde un prêt hypothécaire pour une maison, elle reçoit en échange une hypothèque : la personne qui obtient le prêt hypothécaire continue à être propriétaire de sa maison, mais si elle ne rembourse pas son prêt selon les termes de son contrat, la banque pourra saisir la maison et se payer.

Même si les gens utilisent souvent « hypothèque » et « prêt hypothécaire » comme des synonymes (en disant par exemple « j'ai fini de rembourser mon hypothèque »), pour un avocat ou un notaire il s'agit de deux choses distinctes.

Haut de page

Indemnité

Une indemnité est la somme d'argent que l'assureur verse à un assuré afin de le compenser pour une perte ou un dommage.

Indexation

L'indexation est l'ajustement d'un revenu (rente, salaire, etc.) ou d'une dépense (loyer, etc.) pour compenser la hausse du coût de la vie, en tout ou en partie.

Indexé

Un revenu est indexé s'il est régulièrement ajusté pour compenser la hausse du coût de la vie, en tout ou en partie.

Indice boursier

Un indice boursier est une statistique qui mesure l'évolution du marché boursier. Les indices boursiers sont fréquemment utilisés comme indicateur de l'état de l'économie.

Indice des prix à la consommation (IPC)

L'indice des prix à la consommation, ou IPC, est une façon d'évaluer le taux d'inflation en mesurant la variation des prix d'une sélection de produits et services.

Plus l'IPC est élevé, plus le pouvoir d'achat diminue. Plus l'IPC est faible, plus le pouvoir d'achat est élevé..

Inflation

L'inflation est une hausse généralisée du prix des biens et services à la consommation. C'est l'inverse de la déflation.

Pour mesurer de façon approximative l'impact de l'inflation sur le rendement d'un investissement, il suffit de soustraire le taux d'inflation annuel du taux de rendement annuel. Par exemple, si vous avez un certificat de placement garanti (CPG) qui rapporte 1,5 % alors que l'inflation est de 2 %, votre taux de rendement réel (après inflation) est d'environ -0,5 %. En d'autres termes, dans cet exemple, si vous tenez compte de l'inflation, vous perdez de l'argent.

Information privilégiée

Une information privilégiée est une information qui, si elle était publique, pourrait influencer le prix d'une action à la Bourse. Vendre ou acheter des actions en utilisant une information privilégiée est illégal.

Initié

Un initié est une personne qui possède de l'information privilégiée, par exemple parce qu'elle dirige la compagnie, qu'elle est sa conseillère légale, etc.

Insolvable

On dit qu'une personne ou une entreprise est insolvable si elle n'est pas en mesure de payer ses dettes.

Institution de dépôt

Une institution de dépôt est une institution financière qui accepte les dépôts du public et offre différents services financiers, par exemple des comptes d'épargne.

Institution financière

Une institution financière est une entreprise ou un organisme qui offre des services financiers (prêts, etc.) au public ou aux entreprises. Les banques, les sociétés de fiducie et les coopératives de crédit sont des institutions financières.

Instrument dérivé

Un instrument dérivé est un produit financier dont le prix fluctue en fonction du prix d'un sous-jacent, par exemple une action, un indice ou un autre produit financier.

Intérêt

L'intérêt est un pourcentage d'une somme, versé à une fréquence donnée (par exemple, 2 % par année). Il est payé par l'emprunteur pour compenser l'investisseur de lui avoir prêté de l'argent.

Lorsqu'un investisseur dépose de l'argent dans son propre compte en banque, la banque l'utilise à d'autres fins. L'investisseur prête donc son argent à la banque qui le compense en lui versant un intérêt.

Intérêt assurable

Pour qu'une personne puisse assurer un bien (par exemple, sa maison) contre un risque (par exemple, le dommage par le feu), elle doit avoir intérêt à ce que ce risque ne survienne pas (elle a intérêt à ce que sa maison ne soit pas endommagée par le feu). On dira alors qu'elle a un intérêt assurable.

À l'inverse, si l'incendie de la maison d'un étranger ne vous cause aucune perte, vous ne pouvez assurer cette maison contre le feu.

Intérêt couru

L'intérêt couru est l'intérêt accumulé et non payé, mais qui n'est pas encore dû.

Par exemple, vous avez une obligation d'une valeur de 1000 $ qui verse un intérêt de 20 $ tous les 6 mois. Après 3 mois, l'intérêt couru est de 10 $. Il ne sera toutefois dû que dans 3 mois.

Investissement par emprunt

L'investissement par emprunt, ou achat sur marge, consiste à emprunter de l'argent pour acheter des actions, des obligations ou d'autres investissements.

L'investissement par emprunt amplifie les gains potentiels par effet de levier, mais aussi les pertes potentielles.

L'achat sur marge augmente donc le risque et devrait être envisagé avec prudence par les investisseurs.

Investissement périodique par somme fixe

L'investissement périodique par somme fixe consiste à placer la même somme d'argent à intervalles réguliers. Par exemple, investir 300 $ par mois.

Haut de page

Krach

Un krach est l'effondrement généralisé du prix des actions à la Bourse. Par exemple, le 19 octobre 1987, l'indice boursier Dow Jones perd pratiquement un quart de sa valeur en une seule journée.

Haut de page

Limitation

Dans le domaine de l'assurance, la limitation est le montant maximal que l'assuré recevra pour un bien en cas de sinistre.

Liquidation

La liquidation consiste à vendre des actifs pour les transformer en argent liquide. Par exemple, lors d'une faillite, une entreprise peut vendre ses biens pour payer ses dettes.

Liquidité

La liquidité d'un placement est sa capacité d'être rapidement vendu contre de l'argent, et ce, sans occasionner de frais importants.

Par exemple, une action négociée à la Bourse aura une bonne liquidité s'il y a constamment des investisseurs qui font une offre pour l'acheter. La personne qui possède une telle action pourra rapidement la vendre.

Les liquidités d'une personne ou d'une entreprise sont formées de son argent et ses placements pouvant être rapidement convertis en argent sans frais important.

Lot

With respect to trading securities, a lot is a group of shares that is bought or sold together.

Lot irrégulier

À la Bourse, un lot irrégulier est un lot dont le nombre d'actions est différent de celui d'un lot régulier. Par exemple, si un lot régulier correspond à 100 actions et qu'un investisseur veut en vendre 135, il aura un lot régulier de 100 actions et un lot irrégulier de 35 actions.

Lot régulier

À la Bourse, un lot régulier est un lot dont le nombre d'actions correspond à un standard. La définition d'un lot régulier peut varier selon le cours d'un titre et selon les bourses.

Haut de page

Mainteneur de marché

 À la Bourse, un mainteneur de marché, ou teneur de marché, est un négociateur qui maintient la liquidité d'un titre en faisant des offres d'achat et de vente.

Mandant

Un mandant est la personne qui donne un mandat. Par exemple, si un investisseur donne à son avocat le mandat d'exécuter une transaction en son nom, l'avocat est le mandataire, et l'investisseur est le mandant.

Mandat

Un mandat est une directive donnée par une personne à une autre pour exécuter une action en son nom. Par exemple, un investisseur peut donner à son avocat le mandat d'exécuter une transaction.

Dans cet exemple, l'avocat est le mandataire, et l'investisseur est le mandant.

Mandataire

Un mandataire est la personne qui exécute un mandat. Par exemple, si un investisseur donne à son avocat le mandat d'exécuter une transaction en son nom, l'avocat est le mandataire, et l'investisseur est le mandant.

Marché boursier

Le marché boursier, ou simplement la Bourse, est un marché où les investisseurs peuvent acheter et vendre des valeurs mobilières, par exemple des actions ou des options.

Pour qu'une entreprise puisse s'inscrire à une Bourse, elle doit respecter certains critères et règlements, par exemple sur la façon de tenir sa comptabilité et d'informer ses actionnaires.

Marché hors cote

Un marché hors cote est un marché où se négocient des titres (par exemple, des obligations, des titres du marché monétaire, des actions) qui ne sont pas inscrits à la Bourse. C'est un marché entre courtiers.

Marché monétaire

Le marché monétaire est le marché où les investisseurs achètent et vendent des bons du Trésor, des obligations à court terme (moins d'un an), des certificats de placement garantis et d'autres titres à court terme (actifs courants).

Marché primaire

Un marché primaire est un marché où les titres (par exemple, des actions ou des obligations) sont émis pour la première fois; par exemple, lorsqu'une entreprise émet de nouvelles actions.

Si les titres sont déjà émis et se négocient d'un investisseur à l'autre, on parlera plutôt d'un marché secondaire.

Marché secondaire

Un marché secondaire est un marché où les titres (par exemple, des actions ou des obligations) sont déjà émis, et s'achètent et se vendent entre investisseurs. Les Bourses et les marchés hors cote sont des marchés secondaires.

Si les titres sont émis pour la première fois, par exemple lorsqu'une entreprise émet de nouvelles actions, on parlera plutôt d'un marché primaire.

Montant d'assurance

Le montant d'assurance, ou capital assuré, est l'argent que la compagnie d'assurance verse au bénéficiaire lorsque le risque couvert se réalise. Par exemple, si Marie a une assurance vie qui prévoit qu'à son décès Pierre reçoive 100 000 $, le montant d'assurance est ce 100 000 $.

Il ne faut pas confondre le montant d'assurance avec la prime qui est le montant payé pour avoir droit à l'assurance. Dans le même exemple, si Marie devait payer 200 $ par année pour maintenir son assurance vie, la prime est de 200 $.

Haut de page

Nantissement

Un nantissement est constitué des valeurs (des obligations, des actions ou d'autres titres) qui sont données en garantie lorsqu'on emprunte. C'est en quelque sorte un gage. Si l'emprunteur ne rembourse pas ses dettes tel qu'il a été prévu, le prêteur peut vendre les biens donnés en garantie pour rembourser le montant prêté, incluant les intérêts.

Négociation anonyme

Une négociation anonyme est un ordre d'achat ou de vente visible à la Bourse ou sur un autre marché, sans que l'identité du courtier acheteur ou vendeur ne soit dévoilée.

Le courtier peut rendre son ordre d'achat ou de vente anonyme par exemple pour éviter d'engendrer de la spéculation sur le titre.

Note de couverture

Une note de couverture est un document temporaire qu'un assureur ou son représentant délivre à l'assuré pour lui confirmer la garantie d'assurance.

La note de couverture sera ensuite remplacée par la police d'assurance qui est un document permanent.

Notes afférentes (notes)

Les notes afférentes sont des explications et des tableaux ajoutés aux états financiers, qui permettent de mieux en interpréter les données.

Notice annuelle

La notice annuelle est un document d'information qui décrit la société, ses activités à un moment donné, ses perspectives d'avenir, les risques auxquels elle s'expose et d'autres facteurs ayant une incidence particulière sur elle.

Haut de page

Objectifs financiers

Les objectifs financiers d'une personne ou d'une entreprise sont le résultat financier qu'elle voudra obtenir en appliquant sa stratégie et son plan d'action.

Obligation

Une obligation est un titre émis par un gouvernement ou une entreprise, par lequel un investisseur prête de l'argent à ce gouvernement ou cette entreprise.

En règle générale, ce gouvernement ou cette entreprise promet de payer à l'investisseur un intérêt calculé selon un taux et une fréquence déterminés (par exemple, 2 % par année). Les intérêts sont habituellement versés deux fois par année. À l'échéance, le gouvernement ou l'entreprise rembourse une somme prédéterminée, qu'on appelle valeur nominale. Cette valeur nominale est habituellement de 1 000 $.

Il existe plusieurs types d'obligations :

  • obligation à coupons détachés
  • obligation à rendement réel
  • obligation convertible
  • obligation d'épargne
  • obligation encaissable par anticipation
  • obligation non garantie
  • etc.

Obligation à coupons détachés

Une obligation à coupons détachés est une obligation pour laquelle aucun intérêt n'est versé.

L'investisseur fait un profit en achetant l'obligation moins chère que le prix qu'il obtiendra à l'échéance. Par exemple, l'investisseur payera 750 $ pour une obligation qui lui procurera 1 000 $ à l'échéance.

Obligation à rendement réel

Une obligation à rendement réel est une obligation qui paye des intérêts ajustés en fonction des variations de l'indice des prix à la consommation.

Obligation convertible

Une obligation convertible est une obligation qui donne au porteur le droit de la convertir en actions ordinaires.

Obligation d'épargne

Une obligation d'épargne est une obligation émise par le gouvernement fédéral ou un gouvernement provincial. Il s'agit en fait d'un prêt que l'épargnant consent au gouvernement émetteur.

L'obligation d'épargne a habituellement une échéance de 3 à 10 ans.

Obligation encaissable par anticipation

On dira qu'une obligation est une obligation encaissable par anticipation si l'investisseur qui la détient la fait rembourser avant la date d'échéance.

Il ne faut pas la confondre avec l'obligation remboursable par anticipation, pour laquelle c'est l'émetteur qui a le droit de racheter l'obligation à l'investisseur.

Obligation non garantie

Une obligation non garantie est un placement à revenu fixe, semblable aux autres obligations, mais qui n'est généralement pas garanti par des éléments d'actif précis. On l'appelle aussi débenture.

Obligation remboursable avant la date d'échéance

On dira qu'une obligation est une obligation remboursable avant la date d'échéance, ou une obligation remboursable par anticipation, si l'entreprise qui l'a émise peut, avant la date d'échéance, la racheter à l'investisseur.

L'obligation remboursable par anticipation offre habituellement un rendement supérieur à une obligation standard, car l'investisseur assume le risque d'être obligé de la revendre à l'émetteur même si cette revente ne l'avantage pas.

Il ne faut pas la confondre avec l'obligation encaissable par anticipation, pour laquelle c'est l'investisseur qui a le droit d'en exiger le remboursement avant la date d'échéance.

Obligation remboursable par anticipation

On dira qu'une obligation est une obligation remboursable par anticipation, ou une obligation remboursable avant la date d'échéance, si l'entreprise qui l'a émise peut, avant la date d'échéance, la racheter à l'investisseur.

L'obligation remboursable par anticipation offre habituellement un rendement supérieur à une obligation standard, car l'investisseur assume le risque d'être obligé de la revendre à l'émetteur même si cette revente ne l'avantage pas.

Il ne faut pas la confondre avec l'obligation encaissable par anticipation, pour laquelle c'est l'investisseur qui a le droit d'en exiger le remboursement avant la date d'échéance.

Offre publique d'achat (OPA)

Une offre publique d'achat, ou OPA, est une opération par laquelle une personne ou une entreprise fait publiquement connaître aux actionnaires d'une société son intention d'acheter un certain nombre d'actions dans un délai et à un prix donnés.

Ombudsman

Un ombudsman est une personne qui enquête sur les plaintes de citoyens contre un organisme. L'ombudsman est généralement un employé de cet organisme, mais sa position le rend indépendant des pressions de l'administration.

Opération de couverture

Une opération de couverture, ou stratégie de couverture, consiste à faire un deuxième investissement qui compensera une perte possible sur un premier investissement.

Par exemple, le propriétaire d'actions pourrait acheter une option de vente sur l'action qu'il détient. De cette façon, si son action perd de la valeur, il pourra exercer son option et se couvrir contre la baisse de valeur de l'action.

Option

Une option donne le droit d'acheter (option d'achat) ou de vendre (option de vente) un élément d'actif à un prix déterminé pour une période de temps déterminée.

Cet actif, qu'on appelle actif sous-jacent, peut par exemple être une action ordinaire, une marchandise, une monnaie ou un indice (comme un indice boursier).

Ordre à plage de déclenchement

À la Bourse, un ordre à plage de déclenchement est un ordre d'achat ou un ordre de vente qui s'exécute seulement lorsque le cours atteint le prix indiqué dans le cours de déclenchement.

Ordre de vente stop

À la Bourse, un ordre de vente stop est un ordre de vendre un titre, qui se déclenchera automatiquement si son prix descend à un certain niveau.

Ce type d'ordre vise à limiter les pertes de l'investisseur sur un titre qu'il détient si le prix du titre commence à baisser. L'avantage d'utiliser un ordre stop est que l'investisseur n'a pas à constamment surveiller le marché.

Ordre tout ou rien

À la Bourse, un ordre tout ou rien est un ordre qui n'est exécuté que si tous les titres de l'ordre peuvent être vendus ou achetés au prix déterminé.

Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM)

L'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières, ou OCRCVM, est l'organisme d'autoréglementation qui surveille l'ensemble des sociétés de courtage et l'ensemble des opérations effectuées sur les marchés boursiers et les marchés de titres d'emprunt au Canada.

Organisme de placement collectif

Un organisme de placement collectif, ou fonds commun de placement (FCP), est un regroupement de l'argent de plusieurs investisseurs, qu'un gestionnaire utilise pour acquérir des actions, des obligations ou d'autres titres en fonction des objectifs de l'organisme.

Haut de page

Participation

Une assurance avec participation peut remettre à l'assuré une partie des primes qu'il a payées. L'assuré pourra alors recevoir de l'argent, réduire le coût de ses primes d'assurance, ou bénéficier d'une autre offre de son assureur.

Les participations ne sont pas garanties et la compagnie d'assurance peut, selon certains critères, en verser plus ou moins.

Parts de fonds commun

L'investissement fait dans un fonds commun de placement prend la forme de parts de ce fonds.

Parts de société en commandite

L'investissement fait dans une société en commandite prend la forme de parts de cette société.

Passif

Le passif d'une personne ou d'une entreprise est l'ensemble de ses dettes.

On parlera d'un passif à court terme si la dette doit être remboursée dans un laps de temps relativement court (par exemple, un montant porté à une carte de crédit), et de passif à long terme si le remboursement s'étale sur une plus longue période (par exemple, un prêt hypothécaire sur un édifice).

Le passif s'oppose à l'actif qui représente les biens matériels (par exemple, un bâtiment) et immatériels (par exemple, un droit d'auteur) de la personne.

Patrimoine

Le patrimoine d'une personne est l'ensemble de ses biens et de ses droits ayant une valeur économique. Le patrimoine peut par exemple inclure un immeuble, l'argent d'un compte bancaire, des actions d'une entreprise et des droits d'auteur.

Pension de la sécurité de la vieillesse

La pension de la Sécurité de la vieillesse est une somme d'argent que le gouvernement du Canada verse à la plupart des Canadiens âgés de 65 ans et plus.

Perte en capital

Une perte en capital est la différence entre le prix de vente et le prix d'achat d'un placement, lorsque cette différence est négative.

Par exemple, si vous vendez 40 $ une action que vous aviez payée 48 $, vous subissez une perte en capital de 8 $.

C'est donc l'opposé d'un gain en capital.

Placement à revenu fixe

Un placement à revenu fixe est un investissement qui procure des revenus fixes jusqu'à l'échéance.

C'est le cas par exemple d'un certificat de placement garanti (CPG) d'une durée de cinq ans qui procure 3 % de rendement chaque année.

Placement enregistré

Un placement enregistré est un placement fait dans un régime enregistré, comme un REER.

Planificateur financier (Pl. Fin)

Un planificateur financier (abréviation : Pl. Fin.) est une personne (et non une entreprise) qui aide ses clients dans l'élaboration de leur planification financière en leur traçant un plan d'action adapté à leurs besoins, et en tenant compte de leurs contraintes et de leurs objectifs.

Point de base

Un point de base correspond à un centième de 1 %.

Par exemple, si le taux hypothécaire affiché par votre institution financière passe de 4,25 % à 4,30 %, on dit qu'il y a eu une hausse de 5 points de base.

Police

Dans le domaine de l'assurance, une police, ou une police d'assurance, est un document officiel, émis par la compagnie qui résume le contrat d'assurance qu'elle a conclu avec un de ses clients. La police contient la liste des garanties accordées, ainsi que celle des exclusions et des limites.

Police d'assurance

Une police d'assurance, ou simplement police, est un document officiel, émis par la compagnie qui résume le contrat d'assurance qu'elle a conclu avec l'un de ses clients. La police contient la liste des garanties accordées, ainsi que celle des exclusions et des limites.

Portefeuille

Un portefeuille est le regroupement de divers investissements faits par une personne ou une entreprise.

Par exemple, le portefeuille d'un investisseur pourra comprendre des actions, des obligations, des fonds communs, des options et d'autres instruments financiers.

Pouvoir d'achat

Le pouvoir d'achat d'une personne est la capacité de cette personne d'acheter des biens et des services.

Lorsque les revenus d'une personne augmentent moins que l'inflation, son pouvoir d'achat diminue.

Preneur ferme

Un preneur ferme est une personne ou une entreprise qui achète des valeurs mobilières (par exemple, des actions) directement de l'émetteur pour les revendre en Bourse.

Prestation

Les prestations, ou prestations d'assurance, sont les sommes qu'une compagnie d'assurance verse à une personne à la suite d'un dommage pour lequel elle était assurée.

Prestation d'assurance

Les prestations d'assurance, ou simplement prestations, sont les sommes qu'une compagnie d'assurance verse à une personne à la suite d'un dommage pour lequel elle était assurée.

Prime

La prime, ou prime d'assurance, est l'argent qu'une personne ou une entreprise doit payer sur une base régulière pour maintenir une assurance. Par exemple, si Marie doit payer 200 $ par année pour maintenir son assurance vie, la prime est de 200 $.

Il ne faut pas confondre la prime d'assurance avec le montant d'assurance, ou capital assuré, qui est le montant à payer par la compagnie d'assurance. Dans le même exemple, si l'assurance vie de Marie prévoit que, à son décès, Pierre reçoive 100 000 $, le montant d'assurance est ce 100 000 $.

Prime d'assurance

La prime d'assurance, ou simplement prime, est l'argent qu'une personne ou une entreprise doit payer sur une base régulière pour maintenir une assurance. Par exemple, si Marie doit payer 200 $ par année pour maintenir son assurance vie, la prime est de 200 $.

Il ne faut pas confondre la prime d'assurance avec le montant d'assurance, ou capital assuré qui est le montant à payer par la compagnie d'assurance. Dans le même exemple, si l'assurance vie de Marie prévoit que, à son décès, Pierre reçoive 100 000 $, le montant d'assurance est ce 100 000 $.

Privatisation

Une privatisation est la vente au secteur privé d'une activité ou d'une entreprise (par exemple, une société d'État) qui appartenait au gouvernement.

Prix d'exercice

Le prix d'exercice d'une option est le prix auquel l'action, la marchandise, la monnaie ou l'indice boursier (l'actif sous-jacent) sur lequel porte l'option peut être acheté (dans le cas d'une option d'achat) ou vendu (dans le cas d'une option de vente).

Procuration

Une procuration est un mandat que vous donnez à une personne pour faire quelque chose en votre nom (voter à une assemblée, signer un contrat, etc.) Il s'agit d'un document qui prouve que vous désignez cette personne pour vous représenter et qui, idéalement, contient une description détaillée des responsabilités que vous confiez.

Produit intérieur brut (PIB)

Le produit intérieur brut, ou PIB, est la valeur totale de tous les biens et services produits au cours d'une période donnée à l'intérieur d'une limite géographique (par exemple, dans un pays ou une province).

Prolongation d'assurance

La prolongation d'assurance est l'utilisation de la valeur de rachat d'une assurance pour cesser de payer les primes. Cette assurance continue à fournir la même protection, mais pour une période souvent limitée.

Prospectus

Le prospectus est un document d'information détaillé qu'une entreprise doit produire pour pouvoir émettre des titres (par exemple, des actions) au grand public.

Le prospectus doit présenter tous les faits importants susceptibles d'affecter la valeur ou le cours du titre faisant l'objet du placement, et ce, de façon complète, véridique et claire.

Prospectus simplifié

Un prospectus simplifié est un prospectus qui réunit toutes les exigences légales requises ainsi que l'information à laquelle l'investisseur a droit, mais sous forme abrégée.

Haut de page

Quorum

Le quorum est le nombre minimal de membres présents exigé pour qu'une assemblée générale puisse valablement délibérer et prendre une décision.

Haut de page

Rapport d'habilitation sécuritaire

Le rapport d’habilitation sécuritaire (le « RHS ») sert à vérifier les antécédents judiciaires et les bonnes mœurs d’une personne ou d’une entreprise. Il est délivré par la Sûreté du Québec.

Rapport de gestion

Un rapport de gestion est un document qui explique le point de vue de la direction sur les états financiers de l'entreprise, sa situation financière et ses perspectives d'avenir. Il complète les états financiers sans en faire partie.

Ratio cours/bénéfice

Le ratio cours/bénéfice est un calcul mathématique qui donne une idée de la valeur d'une action. Il est calculé en divisant le cours de l'action ordinaire d'une entreprise par le bénéfice net par action qu'elle a réalisé au cours du dernier exercice financier.

Par exemple, si l'action se vend 40 $ et si l'entreprise a réalisé un bénéfice net de 4 $ par action au cours du dernier exercice financier, le ratio cours/bénéfice sera de 10.

Ratio de frais de gestion (RFG)

Le ratio des frais de gestion, ou RFG, correspond au pourcentage que les frais de gestion et d'exploitation représentent par rapport à la valeur totale du fonds.

Ces frais sont prélevés à même les bénéfices du fonds et réduisent donc son rendement.

Ratio des frais d'opérations (RFO)

Le ratio des frais d'opérations, ou RFO, correspond au pourcentage que les frais de transactions du fonds représentent par rapport à la valeur totale du fonds.

Réclamation

Dans le domaine de l'assurance, la réclamation est la demande qu'un assuré fait à sa compagnie pour recevoir un montant d'assurance à la suite d'un dommage contre lequel il était assuré.

Reconnaissance de réserve

La reconnaissance de réserve est un document que l'assureur fait signer à l'assuré lorsque ce dernier présente une réclamation. Ce document indique que l'assureur fait enquête sur les circonstances du sinistre. Selon les résultats de cette enquête, l'assureur pourra refuser de verser le montant d'assurance à l'assuré.

REEE

Un REEE, ou Régime enregistré d'épargne-études, est un compte enregistré (qui peut par exemple être un compte à la banque ou chez un courtier en ligne qui permet de réaliser des investissements dont les bénéfices ne seront pas imposables tant que l'argent reste à l'intérieur du REEE.

Un REEE sert à financer en tout ou en partie les études postsecondaires du bénéficiaire.

L'investisseur qui ajoute de l'argent à un REEE ne peut PAS déduire un montant équivalent de son revenu imposable.

Cependant, si certaines conditions sont respectées, un REEE donne droit à diverses subventions du gouvernement.

REER

Un REER, ou Régime enregistré d'épargne retraite, est un compte enregistré (qui peut par exemple être un compte à la banque ou chez un courtier en ligne) qui permet de réaliser des investissements dont les bénéfices ne seront pas imposables tant que l'argent reste à l'intérieur du REER.

L'investisseur qui ajoute de l'argent à son REER peut déduire un montant équivalent de son revenu imposable (selon certaines conditions), et, en règle générale, économiser de l'impôt.

Cependant, lorsqu'il retire des sommes de son REER, il doit les ajouter à son revenu imposable.

Le REER sert principalement à accumuler de l'épargne en vue de la retraite.

Régime complémentaire de retraite (RCR)

Un Régime complémentaire de retraite, ou RCR, est un régime de retraite qui est généralement établi par un employeur. Il en existe plusieurs catégories, dont :

  • les régimes privés traditionnels;
  • les régimes de retraite simplifiés.

Régime complémentaire de retraite traditionnel

Un régime complémentaire de retraite traditionnel est un contrat déposé auprès de la Régie des rentes du Québec (RRQ) dans lequel l'employeur, seul ou avec les participants du régime, s'engage à verser périodiquement de l'argent dans une caisse de retraite pour accumuler une rente de retraite.

Régime de rentes du Québec

Le Régime de rentes du Québec est un régime d'assurance et de rentes auxquels les travailleurs du Québec sont obligés de participer. Il offre aux travailleurs et ex-travailleurs du Québec, ainsi qu'à leurs proches, une protection financière de base lors de la retraite, en cas de décès ou d'invalidité.

Régime de retraite

Un régime de retraite est un mécanisme qui permet à ses participants d'économiser et d'investir afin d'obtenir un revenu lors de leur retraite.

Certains régimes de retraite regroupent plusieurs personnes. C'est le cas d'un fonds de pension.

D'autres sont limités à un seul participant. C'est le cas des REER.

Régime de retraite à cotisations définies

Un régime de retraite à cotisations définies, ou régime de retraite à cotisations déterminées, est un régime de retraite dont les cotisations de l'employeur et de l'employé sont fixées d'avance.

L'employé ne sait toutefois pas le montant de rente qu'il recevra à la retraite, car ce montant dépendra des rendements obtenus sur les placements et du coût des rentes au moment de sa retraite.

Régime de retraite à cotisations déterminées

Un régime de retraite à cotisations déterminées, ou régime de retraite à cotisations définies, est un régime de retraite dont les cotisations de l'employeur et de l'employé sont fixées d'avance.

L'employé ne sait toutefois pas le montant de rente qu'il recevra à la retraite, car ce montant dépendra des rendements obtenus sur les placements et du coût des rentes au moment de sa retraite.

Régime de retraite à prestations définies

Un régime de retraite à prestations définies, ou régime de retraite à prestations déterminées, est un régime de retraite dont la rente est fixée d'avance.

Habituellement, la rente correspond à un pourcentage du salaire multiplié par le nombre d'années de service de l'employé.

Régime de retraite à prestations déterminées (définies)

Un régime de retraite à prestations déterminées, ou régime de retraite à prestations définies, est un régime de retraite dont la rente est fixée d'avance.

Habituellement, la rente correspond à un pourcentage du salaire multiplié par le nombre d'années de service de l'employé.

Régime de retraite simplifié

Un régime de retraite simplifié est un régime de retraite à cotisations déterminées dont l'administration est faite par une institution financière.

L'argent accumulé dans ce régime peut notamment être utilisé pour acheter une rente auprès d'un assureur ou être transféré dans un Compte de retraite immobilisé (CRI).

Régime enregistré d'épargne-étude (REEE)

Un REEE, ou Régime enregistré d'épargne-études, est un compte enregistré (qui peut par exemple être un compte à la banque ou chez un courtier en ligne qui permet de réaliser des investissements dont les bénéfices ne seront pas imposables tant que l'argent reste à l'intérieur du REEE.

Un REEE sert à financer en tout ou en partie les études postsecondaires du bénéficiaire.

L'investisseur qui ajoute de l'argent à un REEE ne peut PAS déduire un montant équivalent de son revenu imposable.

Cependant, si certaines conditions sont respectées, un REEE donne droit à diverses subventions du gouvernement.

Régime volontaire d'épargne-retraite (RVER)

Un Régime volontaire d'épargne-retraite, ou RVER, est un régime offert par les entreprises à leurs employés.

La participation à un RVER est volontaire. Elle permet de cotiser par déduction automatique sur la paie.

Comme pour un REER, les cotisations de l'employé sont déduites du revenu imposable, et aucun impôt ne doit être payé sur les bénéfices tant que l'argent reste dans le RVER.

Registre des actionnaires

Le registre des actionnaires est un document qui indique le nom et l'adresse de tous les actionnaires d'une entreprise, ainsi que le nombre d'actions qu'ils détiennent.

Règle du 72

La « règle du 72 » est un calcul qui permet d'estimer le nombre d'années nécessaires pour que votre placement double de valeur si vous connaissez le rendement qu'il réalisera.

Ce calcul consiste à diviser 72 par le taux de rendement que vous obtiendrez.

Par exemple, si vous comptez obtenir 6 % de rendement annuellement, il vous faudra 12 ans pour que la valeur de votre placement double (72 / 6 = 12).

Relevé 1

Un Relevé 1 est un formulaire qu'un employeur remplit et remet au gouvernement du Québec pour déclarer les sommes versées à un employé (généralement son salaire) durant une année, ainsi que les différentes déductions.

Le Relevé 1 est essentiel pour remplir la déclaration de revenus.

Le formulaire équivalent qui est remis à l'Agence du revenu du Canada est le T4.

Rendement

Un rendement est le gain que vous retirez de votre placement, par exemple sous forme de revenus d'intérêts, de dividendes ou de gain en capital.

Le rendement est souvent calculé en pourcentage. Si un investissement de 1 000 $ rapporte 20 $ par année, on dira qu'il a un taux de rendement de 2 % (20 $ / 1 000 $ = 2 %).

Rendement espéré

Un rendement espéré est le gain que vous prévoyez retirer de votre placement, par exemple sous forme de revenus d'intérêts, de dividendes ou de gain en capital.

Le rendement obtenu peut différer considérablement du rendement espéré. En règle générale, plus le taux de rendement espéré de l'investissement est élevé, plus le risque est élevé.

Rendement potentiel

Le rendement potentiel est le rendement maximal qu'un investisseur peut obtenir, par exemple avec une option. Ce rendement n'est aucunement garanti.

Rente

Une rente est un contrat qui vous permet, en déboursant un certain montant, d'obtenir des paiements périodiques pendant un temps donné. Il existe plusieurs types de rentes :

  • rente certaine
  • rente différée
  • rente garantie
  • rente indexée
  • rente viagère
  • etc.

Rente certaine

Une rente certaine est une rente dont les versements sont offerts pour une période déterminée.

Rente différée

Une rente différée est une rente dont les versements périodiques ne commencent pas à son acquisition, mais plus tard.

Rente garantie

Une rente garantie est une rente viagère dont les versements périodiques sont offerts tant que le rentier est en vie, mais avec une garantie de versement pour un certain nombre d'années.

Par exemple, une rente garantie cinq ans versera au rentier une rente pendant au moins cinq ans, et ce, même s'il décède (le montant est alors versé selon les termes du contrat, par exemple à ses héritiers).

Rente indexée

Une rente indexée est une rente dont les versements sont ajustés périodiquement afin de compenser, en tout ou en partie, l'inflation.

Rente variable

Une rente variable est une rente dont les versements varient périodiquement en fonction du rendement des placements qui la soutiennent.

Rente viagère

Une rente viagère est une rente dont les versements périodiques sont versés jusqu'au décès du rentier.

Rentier

Un rentier est une personne qui reçoit une rente.

Répondant

Le répondant est la personne autorisée à transmettre les documents permettant à l'entreprise de répondre à ses obligations légales et réglementaires. Cette personne doit être la personne physique qui exploite l'entreprise individuelle, un administrateur ou un dirigeant de l'entreprise dans le cas d'une personne morale, ou un associé de l'entreprise dans le cas d'une société.

Résiliation

La résiliation d'un contrat d'assurance consiste à mettre un terme au contrat avant son échéance. Elle peut être demandée par l'assureur ou l'assuré.

Résolution

Une résolution est une proposition soumise au vote de l'assemblée des actionnaires d'une entreprise.

Résultat par action ordinaire

Le résultat par action ordinaire, ou bénéfice par action ordinaire, est le bénéfice d'une entreprise divisé par son nombre d'actions ordinaires.

Résultats non distribués

Les résultats non distribués, ou bénéfices non répartis, sont les bénéfices d'une entreprise qui n'ont pas encore été distribués aux actionnaires.

Réticence

Dans le domaine de l'assurance, une réticence est un renseignement que l'assuré cache à son assureur et qui pourrait influencer l'évaluation du risque par cet assureur.

Une réticence peut entraîner l'annulation du contrat ou diminuer l'indemnisation à laquelle l'assuré aurait droit.

Retrait de la Bourse

Pour une entreprise, le retrait de la Bourse (ou sa privatisation), est le fait de ne plus faire acheter ou vendre ses actions à la Bourse.

L'entreprise peut prendre une telle décision pour se libérer de contraintes réglementaires ou si elle juge qu'elle peut se financer plus facilement autrement. Les actions sont souvent rachetées par les actionnaires majoritaires ou les fondateurs.

Revenu familial

Le revenu familial est la somme de tous les revenus (salaires, bénéfices d'investissement, etc.) d'une famille, incluant ceux des enfants mineurs.

Revenu imposable

Le revenu imposable est la partie du revenu sur laquelle on calcule l'impôt à payer. Certains types d'investissements, comme les REER, permettent de réduire le revenu imposable, et donc pour la plupart des gens, l'impôt à payer.

Revenus de placement

Un revenu de placement est l'argent qu'un investisseur obtient avec son investissement. Cet argent peut prendre la forme d'intérêts, d'un gain en capital, etc.

Risque

Dans le domaine de l'investissement, le risque est la possibilité d'obtenir un rendement inférieur à celui anticipé ou encore de perdre une partie, ou la totalité, des sommes investies. Il existe plusieurs types de risques qui peuvent affecter la valeur d'un placement, dont le risque de crédit, de contrepartie, de devises, le risque politique, etc.

Dans le domaine de l'assurance, le risque est la probabilité qu'un événement se réalise, causant un dommage. Pour qu'un risque soit assurable, il doit être incertain. De plus, il ne peut dépendre uniquement de la volonté de l'assuré.

Risque aggravé

Dans le domaine de l'assurance, un risque aggravé, ou risque taré, est un risque dont la probabilité est trop élevée pour qu'il puisse être assumé par l'assureur aux conditions habituelles d'un contrat d'assurance.

Pour assurer ce risque, l'assureur ajoutera des clauses restrictives au contrat, ou exigera une prime plus élevée.

Risque d'inflation

Un risque d'inflation est le risque que la hausse du coût de la vie (l'inflation) diminue le rendement réel d'un investissement. Le pouvoir d'achat des sommes investies et des gains réalisés est alors diminué par l'inflation.

Risque de contrepartie

Le risque de contrepartie est le risque que la partie avec laquelle vous faites affaire ne respecte pas ses obligations (la livraison, le paiement, etc.) et que vous en subissiez une perte.

Risque de crédit

Le risque de crédit est le risque qu'une personne, une entreprise ou un État ne soit plus en mesure de remplir ses obligations. Dès que les investisseurs estiment que la situation financière de l'entreprise ou de l'État se détériore, la valeur du placement peut diminuer.

Risque de devises

Le risque de devises est le risque que la devise que vous avez utilisée pour acheter votre placement fluctue à votre désavantage.

Par exemple, si vous possédez des obligations en dollars américains et que le dollar canadien augmente de valeur par rapport à la devise américaine, la valeur de votre obligation, une fois convertie en dollars canadiens, diminue.

Risque de diminution de la cote de crédit

Le risque de diminution de la cote de crédit est la possibilité qu'une agence de notation diminue la cote de crédit d'une entreprise dont vous détenez des obligations (par exemple parce que les finances de l'entreprise ayant émis l'obligation deviennent précaires), ce qui diminue la valeur de l'investissement.

Risque lié au versement de dividendes

Le risque lié au versement de dividendes est le risque que l'émetteur diminue ou annule les versements de dividendes prévus par les investisseurs. Lorsque cela survient, non seulement l'investisseur ne reçoit pas les dividendes prévus, mais la valeur de son placement risque également de chuter.

Risque lié aux taux d'intérêt

Le risque lié aux taux d'intérêt est le risque que les taux d'intérêt fluctuent à votre désavantage. En effet, certains placements sont sensibles aux fluctuations des taux d'intérêt.

C'est le cas, par exemple, des obligations. La valeur d'une obligation a tendance à évoluer dans le sens contraire des taux d'intérêt. Si les taux d'intérêt augmentent, la valeur marchande d'une obligation risque de diminuer.

Risque politique

Un risque politique est le risque :

  • que le gouvernement ne soit pas en mesure d'honorer ses engagements
  • qu'il modifie les règles à votre désavantage
  • ou qu'une instabilité politique, par exemple due à une guerre, diminue la valeur d'un investissement.

Risque taré

Dans le domaine de l'assurance, un risque taré, ou risque aggravé, est un risque dont la probabilité est trop élevée pour qu'il puisse être assumé par l'assureur aux conditions habituelles d'un contrat d'assurance.

Pour assurer ce risque, l'assureur ajoutera des clauses restrictives au contrat, ou exigera une prime plus élevée.

Risques désignés

Dans le domaine de l'assurance, les risques désignés sont les risques inscrits de façon explicite dans le contrat d'assurance. Une assurance risques désignés ne couvre que les risques expressément désignés dans ce contrat.

RVER

Un RVER, ou Régime volontaire d'épargne-retraite, est un régime offert par les entreprises à leurs employés.

La participation à un RVER est volontaire. Elle permet de cotiser par déduction automatique sur la paie.

Comme pour un REER, les cotisations de l'employé sont déduites du revenu imposable, et aucun impôt ne doit être payé sur les bénéfices tant que l'argent reste dans le RVER.

Haut de page

Sinistre

Dans le domaine de l'assurance, un sinistre est un dommage subi à la suite de la réalisation d'un événement défavorable; par exemple, un décès, une maladie, un incendie, un accident, etc.

Société coquille

Une société coquille est une entreprise, par exemple une société par actions, qui n'a aucune activité commerciale. Certains fraudeurs utilisent des sociétés coquilles pour donner une impression de légitimité à leurs opérations.

Société d'indemnisation en assurances générales (SIMA)

La Société d'indemnisation en assurances générales (SIMA) est un organisme à but non lucratif qui verse aux assurés les montants d'assurance qui leur sont dus, mais que la compagnie d'assurance ne peut payer; par exemple, parce qu'elle a déclaré faillite.

Société de secours mutuel

Une société de secours mutuel est un organisme privé qui offre à ses membres, ainsi qu'à leurs familles, des secours en cas de sinistre. Les bénéfices peuvent être offerts en cas de décès, de maladie ou d'accident.

Société en commandite

Une société en commandite est une forme particulière d'entreprise.

La société est gérée par un « commandité » et le capital est fourni par des commanditaires, dont la responsabilité est limitée à leur mise de fonds.

Ces sociétés investissent habituellement dans un secteur particulier comme l'immobilier, le pétrole ou le gaz.

La plupart des sociétés en commandite procurent des avantages fiscaux qui peuvent se transférer de la société aux commanditaires.

Société par actions

La société par actions est une forme d'entreprise.

Au niveau légal, c'est donc une entité distincte des personnes qui la dirigent et de celles qui en sont propriétaires. On dira qu'elle est une « personne morale ». Les propriétaires d'une société par actions sont les actionnaires, c'est-à-dire les personnes ou les entreprises qui possèdent les actions. Leur risque est limité à l'argent qu'ils ont déboursé pour acheter ces actions (dans le pire des cas, ils perdent 100 % de cet investissement).

Les actionnaires ne sont donc pas responsables des dettes de l'entreprise.

Chaque actionnaire a un droit de contrôle de l'entreprise en proportion du nombre d'actions votantes qu'il détient. Ces actions permettent de voter à l'assemblée générale des actionnaires, et ainsi de prendre des décisions majeures (par exemple, fusionner deux entreprises) et de nommer les membres du conseil d'administration qui gérera l'entreprise.

Somme enregistrée

Une somme enregistrée est une somme déposée dans un compte enregistré, par exemple un REER.

Soumission

Dans le domaine de l'assurance, une soumission est l'offre d'un contrat d'assurance par une compagnie. La soumission précise la prime à payer et les protections offertes.

Sous-jacent

Un sous-jacent, ou actif sous-jacent, est l'actif sur lequel est basé le contrat d'un instrument dérivé (option d'achat ou de vente, contrat à terme, etc.) ou un d'autre investissement (par exemple un fonds négocié en bourse) et qui en influencera la valeur. Le sous-jacent peut être une action, un indice boursier, une devise, une marchandise, etc.

Stratégie de couverture

Une stratégie de couverture, ou opération de couverture, consiste à faire un deuxième investissement qui compensera une perte possible sur un premier investissement.

Par exemple, le propriétaire d'actions pourrait acheter une option de vente sur l'action qu'il détient. De cette façon, si son action perd de la valeur, il pourra exercer son option et se couvrir contre la baisse de valeur de l'action.

Succession

La succession est la transmission du patrimoine d'une personne décédée à ses héritiers. Le terme est aussi utilisé pour désigner le patrimoine qui leur est transmis.

Superviseur de période probatoire

Représentant certifié, autorisé par l’Autorité des marchés financiers, qui effectue la supervision d’un stagiaire pour un stage scolaire ou une période probatoire. 

Supplément de revenu garanti

Le supplément de revenu garanti est une somme versée tous les mois aux personnes âgées à faible revenu vivant au Canada et qui reçoivent déjà la pension de la Sécurité de la vieillesse (SV).

Cette somme n'est pas imposable.

Swap

Un swap est un contrat financier par lequel deux entreprises (mais parfois deux personnes) échangent un revenu, une dépense, des devises ou d'autres éléments financiers.

Par exemple, un investisseur pourra échanger le taux d'intérêt flottant d'un titre contre le taux d'intérêt fixe d'un autre instrument financier.

Haut de page

T4

Un T4 est un formulaire qu'un employeur remplit et remet à l'Agence du revenu du Canada pour déclarer les sommes versées à un employé (généralement son salaire) durant une année, ainsi que les différentes déductions.

Le T4 est essentiel pour remplir la déclaration de revenus.

Le formulaire équivalent qui est remis au gouvernement du Québec est le Relevé 1.

Tableau des flux de trésorerie

Un tableau des flux de trésorerie, ou état des flux de trésorerie, est le rapport financier qui analyse les variations des liquidités de l'entreprise au cours d'une période donnée.

Tarification

La tarification est le calcul du coût d'une prime d'assurance en fonction de différents facteurs, par exemple l'âge et le lieu de résidence.

Taux d'escompte

Le taux d'escompte est le taux d'intérêt que la Banque du Canada fixe périodiquement pour les prêts à court terme qu'elle consent aux banques et autres membres de l'Association canadienne des paiements.

Taux d'imposition

Le taux d'imposition est un pourcentage appliqué à l'ensemble du revenu imposable d'une personne ou d'une entreprise, afin de calculer l'impôt qu'elle doit payer.

Il répond à la question :« Quel est le pourcentage d'impôt que je paie sur l'ensemble de mes revenus de l'année? »

Il se distingue du taux d'imposition marginal, qui est calculé sur le dernier dollar gagné.

Taux d'imposition marginal

Le taux d'imposition marginal est un pourcentage d'impôt à payer, non pas calculé sur l'ensemble du revenu (comme le taux d'imposition), mais sur le dernier dollar gagné.

Il répond à la question :« Si j'avais gagné 1 $ de plus, quel impôt supplémentaire aurais-je payé? »

Taux d'intérêt

Le taux d'intérêt est le pourcentage appliqué à une somme investie ou empruntée, qui permet de calculer l'intérêt que rapporte ou coûte cette somme pour une période donnée.

Par exemple, un investissement de 1 000 $ portant intérêt à 6 % par année rapportera 60 $ d'intérêt par année.

Taux d'intérêt réel

Le taux d'intérêt réel est le taux d'intérêt net d'inflation.

Par exemple, si vous avez un placement qui rapporte 3 % d'intérêt annuel et qu'il y a 2 % d'inflation, votre taux d'intérêt réel sera d'environ 1 % (3 % - 2 %).

Il s'agit cependant d'une approximation. Dans cet exemple, un calcul plus complexe indique que le taux d'intérêt réel sera précisément de 0,98 %. Pour la majorité des investisseurs, la différence n'est pas significative.

Taux de change

Le taux de change est le prix d'une monnaie par rapport à une autre. Le taux de change est affecté notamment par l'offre et la demande de chacune des monnaies.

Taux de rendement

Un taux de rendement est le gain que vous retirez de votre placement, par exemple sous forme de revenus d'intérêt, de dividendes ou de gain en capital. Le taux de rendement est calculé en pourcentage.

Par exemple, si un investissement de 1 000 $ rapporte 20 $ par année, son taux de rendement est de 2 % (20 $ / 1 000 $ = 2 %).

Taux de rendement annuel effectif

Le taux de rendement annuel effectif est le rendement que rapporte un investissement pour une année, en tenant compte des effets du réinvestissement des distributions.

Par exemple, un investisseur qui achète une action à 10 $ et la revend un an plus tard à 12 $, fait un gain en capital de 2 $, soit 20 %. S'il a reçu 1 $ de dividendes, le gain total est de 3 $. Son taux de rendement annuel effectif sera donc de 30 %.

Ce calcul doit être ramené sur une période de un an si l'investisseur a détenu cette action pour une période plus courte ou plus longue qu'un an.

Taux de rendement nominal

Le taux de rendement nominal est le taux de rendement que rapporte un investissement par période.

Par exemple, si votre investissement de 1 000 $ vous verse 20 $ d'intérêt après six mois, vous avez un taux de rendement nominal de 2 % pour six mois.

Taux de rendement réel

Le taux de rendement réel est le taux de rendement net d'inflation.

Par exemple, si vous avez un placement qui rapporte 3 % de rendement annuel et qu'il y a 2 % d'inflation, votre taux de rendement réel sera d'environ 1 % (3 % - 2 %).

Il s'agit cependant d'une approximation. Dans cet exemple, un calcul plus complexe indique que le taux de rendement réel sera précisément 0,98 %. Pour la majorité des investisseurs, la différence n'est pas significative.

Teneur de marché

À la Bourse, un teneur de marché, ou mainteneur de marché, est un négociateur qui maintient la liquidité d'un titre en faisant des offres d'achat et de vente.

Titre

Un titre, ou une valeur mobilière, est un document légal qui donne droit à certains privilèges et qui, en règle générale, peut être vendu ou acheté. Voici des exemples de titres :

  • un bon du Trésor
  • un certificat de placement garanti (CPG)
  • une obligation d'épargne
  • une action
  • etc.

Titre convertible

Un titre convertible est un titre qui peut être échangé pour un autre titre. Par exemple, certaines actions privilégiées peuvent être échangées contre des actions ordinaires.

Titre d'emprunt

Un titre d'emprunt, ou titre de créance, est un titre lié à un emprunt ou une créance.

Par exemple, les obligations et les débentures qui sont des emprunts faits par une entreprise auprès d'investisseurs, sont des titres d'emprunt.

Titre de capitaux propres

Un titre de capitaux propres, ou titre de participation, est un titre qui donne droit à une part de propriété d'une entreprise. Les actions ordinaires et les actions privilégiées sont des titres de capitaux propres.

Une personne possédant 10 % des titres de capitaux propres d'une entreprise est propriétaire de 10 % de l'entreprise.

Lorsqu'une entreprise cesse ses activités, l'argent obtenu de la vente de ses biens sert d'abord à payer les dettes, puis le reste est remis aux détenteurs des titres de capitaux propres (les actionnaires).

L'entreprise peut aussi remettre une partie de ses profits aux détenteurs de titres de capitaux propres en leur versant des dividendes.

Les titres de capitaux propres des entreprises inscrites à la bourse s'achètent et se vendent à la bourse.

Titre de créance

Un titre de créance, ou titre d'emprunt, est un titre lié à un emprunt ou une créance.

Par exemple, les obligations et les débentures qui sont des emprunts faits par une entreprise auprès d'investisseurs, sont des titres d'emprunt.

Titre de participation

Un titre de participation, ou titre de capitaux propres, constitue un titre de propriété d'une société qui peut se constituer d'une ou plusieurs catégories d'actions. Les actions ordinaires et les actions privilégiées sont des titres de participation.

Lorsqu'une entreprise cesse ses activités, l'argent obtenu de la vente de ses biens sert d'abord à rembourser les prêteurs et payer les impôts. Le reste est remis aux détenteurs des titres de participation (les actionnaires).

L'entreprise peut aussi remettre une partie de ses profits aux détenteurs de titres de participation en leur versant des dividendes.

Titre hypothécaire

Un titre hypothécaire est un titre lié à une hypothèque.

Par exemple, un prêt hypothécaire (un prêt garanti par une hypothèque) est un titre hypothécaire.

Titrisation

La titrisation est une opération financière qui consiste souvent à transformer des créances en titres négociables qui seront ensuite vendus à des investisseurs.

Tous risques

Une assurance tous risques est une assurance qui couvre tous les risques, sauf ceux qui sont décrits dans les exclusions du contrat.

Par exemple, dans le domaine de l'assurance habitation, l'inondation est un habituellement un risque exclu.

Haut de page

Usurpation d'identité

Une usurpation d'identité, ou vol d'identité, consiste à utiliser les informations personnelles d'un individu pour effectuer une fraude en se faisant passer pour cet individu.

Haut de page

Valeur à neuf

Dans le domaine de l'assurance automobile ou habitation, la valeur à neuf est la valeur de remplacement par un bien neuf d'un bien endommagé.

Si son contrat d'assurance inclut la valeur à neuf, l'assuré recevra un bien neuf, ou un montant d'argent équivalent à un bien neuf, si son bien est devenu irréparable à la suite d'un sinistre couvert.

Valeur actualisée

La valeur actualisée, ou valeur présente, est la valeur aujourd'hui d'une somme à recevoir plus tard. Par exemple, si on prévoit un taux d'inflation de 2%, 1 000$ dans 5 ans vaut 905,73$ aujourd'hui.

1/(1.02)* 1000.

Valeur au jour du sinistre

Dans le domaine de l'assurance automobile ou habitation, la valeur au jour du sinistre est la valeur d'un bien au moment du sinistre, c'est-à-dire dépréciée en fonction de son utilisation, de sa durée de vie et de son état.

Valeur au pair

La valeur au pair, ou valeur nominale, est le prix figurant sur le certificat d'une obligation ou d'une débenture. Elle correspond habituellement à la somme d'argent que l'émetteur s'engage à rembourser à l'échéance. Elle est souvent de 1 000$.

Valeur comptable

La valeur comptable ou coût comptable est le montant total payé pour acheter un investissement, y compris les frais liés à son achat.

Le montant est ajusté pour tenir compte des distributions réinvesties (par exemple les intérêts et les dividendes), des remboursements de capital et des réorganisations (par exemple si la filiale d'une entreprise devient une entité indépendante et que vous recevez des actions de cette nouvelle entité).

Valeur de marché

La valeur de marché, ou valeur marchande, est la valeur d'un titre d'investissement sur les marchés à une date donnée. C'est le montant que l'investisseur obtiendra s'il vend son placement à cette date.

Valeur de rachat

La valeur de rachat est le montant que l'assuré peut recevoir de l'assureur lorsqu'il résilie volontairement un contrat d'assurance vie avant son échéance. Ce ne sont pas toutes les assurances qui offrent une valeur de rachat.

Valeur intrinsèque

Pour une option d'achat, un droit de souscription ou un bon de souscription, la valeur intrinsèque est la différence entre le cours du titre (sa valeur sur le marché) et le prix d'exercice. Si la différence est négative, la valeur intrinsèque est nulle.

Par exemple, si vous avez une option d'achat d'actions de l'entreprise FGH avec un prix d'exercice à 30 $, et que le cours d'une action de FGH est de 33 $, la valeur intrinsèque de votre option est de 3 $. Si le cours de l'action de FGH est plutôt de 28$, la valeur intrinsèque de votre option est nulle car vous n'avez aucun intérêt à acheter pour 30$ une action qui en vaut 28$.

Pour une option de vente, la valeur intrinsèque est la différence entre le prix d'exercice et le cours du titre. Encore une fois, si la différence est négative, la valeur intrinsèque est nulle.

Valeur liquidative

La valeur liquidative, ou valeur nette, est le montant que l'on obtiendrait lors de la dissolution d'une entreprise, c'est-à-dire si on vendait tous ses biens et autres actifs, et qu'on payait toutes ses dettes et ses autres passifs.

Valeur marchande

La valeur marchande, ou valeur de marché, est la valeur d'un titre d'investissement sur les marchés à une date donnée. C'est le montant que l'investisseur obtiendra s'il vend son placement à cette date.

Valeur mobilière

Une valeur mobilière, ou titre, est un document légal qui donne droit à certains privilèges, et qui en règle générale peut être vendu ou acheté. Voici des exemples de valeurs mobilières :

  • un bon du Trésor
  • un certificat de placement garanti (CPG)
  • une obligation d'épargne
  • une action
  • etc.

Valeur nette

La valeur nette, ou valeur liquidative est le montant que l'on obtiendrait lors de la dissolution d'une entreprise, c'est-à-dire si on vendait tous ses biens et autres actifs, et qu'on payait toutes ses dettes et ses autres passifs.

Valeur nominale

La valeur nominale, ou valeur au pair, est le prix figurant sur le certificat d'une obligation ou d'une débenture. Elle correspond habituellement à la somme d'argent que l'émetteur s'engage à rembourser à l'échéance (souvent 1 000$).

Valeur présente

La valeur actualisée, ou valeur présente, est la valeur aujourd'hui d'une somme à recevoir plus tard. Par exemple, si on prévoit un taux d'inflation de 2%, 1 000$ dans 5 ans vaut 905,73$ aujourd'hui.

Véhicule d'épargne

Un véhicule d'épargne est un produit financier qui permet d'épargner, comme un bon du Trésor ou un REER.

Vente à découvert

Une vente à découvert consiste à vendre un titre sans le détenir.

L'investisseur emprunte alors le titre à son courtier, ou à un autre intermédiaire financier, et le vend immédiatement sur le marché. Il devra racheter le titre plus tard pour le rendre à l'intermédiaire.

Si la valeur du titre baisse, l'investisseur peut le racheter à prix moindre. La différence entre le prix de vente et le prix de rachat constitue son profit.

Cette stratégie de placement peut s'avérer très risquée. En effet, si la valeur du titre augmente, l'investisseur doit rembourser la différence, ce qui constitue une perte. Théoriquement, la perte pourrait être illimitée. Pour investisseurs avertis seulement!

Vérificateurs

Les vérificateurs, ou auditeurs, sont des comptables qui vérifient si les états financiers sont conformes à la réalité.

Vol d'identité

Un vol d'identité, ou usurpation d'identité, consiste à utiliser les informations personnelles d'un individu pour effectuer une fraude en se faisant passer pour cet individu.

Haut de page