Je veux éviter la fraude financière

Fraude sur les réseaux sociaux: Ce n'est pas parce qu'on est amis...

Voici trois fraudes courantes sur les réseaux sociaux.

On t'offre de profiter d'une occasion unique

Un inconnu t'offre d'investir ou de placer de l'argent. Qu'il s'agisse d'un nouveau produit révolutionnaire, d'un projet qui rapportera beaucoup d'argent ou d'une "brèche" dans la loi... demande-toi ce que gagne cette personne à partager un bon tuyau. C'est une tentative courante des fraudeurs pour obtenir de l'argent facilement.

Sois encore plus prudent s'il s'agit d'un ami ou d'une connaissance. Il arrive souvent que les victimes connaissent bien le fraudeur. Elles omettent alors de faire les vérifications d'usage avant d'investir. Dans tous les cas, tu dois vérifier si la personne qui t'offre un investissement est autorisée à le faire en communiquant avec l'Autorité des marchés financiers.

Un ami en détresse

Un bon ami communique avec toi sur ton réseau social. Il t'explique qu'il est dans une situation difficile et qu'il a besoin de ton aide financière... Il pourrait te dire par exemple qu'il s'est fait arrêter en voyage et qu'il a besoin d'argent pour payer une amende sinon il ira en prison.

Sois prudent! Certains fraudeurs arrivent à prendre l'identité d'une connaissance pour extorquer de l'argent. Pose des questions auxquelles seul ton ami peut répondre. Surtout, ne pose aucun geste sans avoir vérifié son identité et en avoir parlé autour de toi, par exemple avec ses proches.

Tout le monde en parle

Un ami t'invite à télécharger une nouvelle application, à cliquer sur un lien... Pour y accéder, on te demande des renseignements personnels: ta date de naissance ou ton adresse par exemple...

Cela pourrait être une tentative de voler ton identité. Des fraudeurs pourraient alors s'en servir pour escroquer tes amis ou accéder à tes comptes. Qui sait si cet ami n'est pas lui-même victime de l'arnaque? Garde donc jalousement tes informations personnelles.